• Aperçu messianique des juifs aujourd’hui et où est notre place parmi eux ?

    Ecrit par Jacques:

    Dans le monde il y a beaucoup de Juifs de différentes tendances. Il y a les juifs religieux qui ne s’occupent pas du monde et qui vivent leur religion, il y a les juifs qui regardent avec attention les interventions politiques sur leur condition, ils veulent savoir ce qu’on pense d’eux, ils sont inquiets de ce qu’on les empêche de défendre leur vie, leur habitat. Et puis il y a les juifs qui ne savent pas qu’ils sont juifs et dont on a renommé le nom mais en gardant une trace comme « ceux du pont », « ceux de la montagne », « ceux de la vallée », il y a les « Dupont, les « Decoen », les « Bergman », les « Newman », les « Shumann ». Généralement aussi par leurs attributs personnels, les Lenoir, les Leblanc, les Legrand, les Lepetit ou les Leroux ont des origines juives lointaines.
    Finalement le nombre de brebis perdues de la Maison d’Israël est si élevé qu’il n’est pas loin de s’approcher de la poussière de la terre, cette postérité promise par Dieu à Abraham.
    Tous les juifs sans exception ont cette aspiration vers la terre d’Israël et c’est l’Eternel qui a mis ça en eux. Certains préparent leur alyah. La Bible nous montre que tôt ou tard la totalité des juifs reviendra en terre promise non parce qu’ils le veulent bien mais parce que c’est Dieu qui met ça dans leur cœur : la soif du retour à leur identité et cette identité ne peut se traduire que par un retour au pays de leurs pères.Par la mise en place en 1948 par les Nations Unies du « Foyer national pour le peuple juif sur la base du lien historique existant entre le peuple juif avec la Palestine dans le but de reconstruire leur foyer national dans ce pays » , Israël a été invité à aller s’y installer. Si les juifs construisent aujourd’hui du logement en Israël c’est en fait parce que les Nations Unies le leur a (or)donné en 1948.Aujourd’hui on veut les chasser non seulement de tous les pays mais en plus on leur interdit de s’installer en Israël et de construire des implantations pour accueillir les 10-15 millions de juifs qui restent encore dans le monde.La confusion chez ces nations bat son plein !
    Parallèlement à ce qui se passe physiquement en terre promise, il y a ceux qui rentrent spirituellement dans le Royaume de Dieu par Yeshoua et c’est merveilleux de voir toutes ces âmes sauvées. D’une manière générale on reconnaît l’arbre à ses fruits mais, quels fruits peut-on voir aujourd’hui pour les reconnaître ? La Bible nous enseigne qu’Israël est représenté par 3 types arbres prophétiques : l’olivier, le figuier et la vigne.Souvent dans le monde chrétien on s’approprie ces 3 arbres pour soi-même alors qu’on oublie que la Bible parle hébreu pour des juifs par des juifs pour des juifs, qu’au départ Yeshoua n’est venu QUE pour les brebis perdues de la Maison d’Israël et que les païens sont appelés par Yeshoua « des petits chiens ».Matthieu 15:26 Yeshoua répondit: Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. 27 Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. 28 Alors Yeshoua lui dit: Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

     

    1. L’olivier

     

    Dans la nation juive, on trouve aujourd’hui beaucoup de juifs « assimilés » qui doivent encore se regreffer sur leur propre olivier avec l’aide du « tire jus », cet olivier sauvage qui va provoquer en lui la remontée de la sève. L’assimilation existe sur 2 niveaux : une assimilation volontaire à cause du rejet de leur propre identité et une assimilation involontaire : les « brebis perdues de la Maison d’Israël », des enfants d’Israël qui ont perdu jusqu’à leurs racines familiales les plus enfouies. A cause des pogroms et de l’inquisition, beaucoup de juifs sont ainsi devenus chrétiens et ne savent même pas qu’ils ont des racines juives.L’agronomie nous enseigne qu’un olivier franc ne peut pas « ressusciter » de lui-même et qu’il est nécessaire d’apporter un greffon extérieur pour arriver à « refaire démarrer » le cycle de la vie c’est-à-dire concrètement : l’appel de la sève.Voici quelques extraits de l’article de Paul Ghennassia sur les 3 arbres prophétiques: L’olivier représente la vie de l’Esprit par le Messie. On en obtient de l’huile. Les olives et l’huile donnent la santé. Elles sont appliquées sur les blessures et sont utilisées comme remèdes contre certaines maladies. Le chandelier à 7 branches symbolise l’huile de l’Esprit du Messie. L’olivier représente l’huile et la paix. L’olivier fait d’ailleurs penser à la colombe « YONA », ce même Jonas, symbolisant le Messie enterré 3 jours dans le sein de la terre, YONA la paix : l’olivier symbolise la paix que Elohim veut donner.L’olivier est un symbole de paix :(Genèse 8:10-12)
    « 10 Il attendit encore sept autres jours, et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche. 11 La colombe revint à lui sur le soir; et voici, une feuille d’olivier arrachée était dans son bec. Noé connut ainsi que les eaux avaient diminué sur la terre. 12 Il attendit encore sept autres jours; et il lâcha la colombe. Mais elle ne revint plus à lui.
    Olivier symbole de la vie de l’Esprit (Psaumes 52:8-10)
    « 8 (52:10) Et moi, je suis dans la maison de Elohim comme un olivier verdoyant, Je me confie dans la bonté de Elohim, éternellement et à jamais. 9 (52:11) Je te louerai toujours, parce que tu as agi; Et je veux espérer en ton nom, parce qu’il est favorable, En présence de tes fidèles.
    Olivier symbole de paix familial (Psaumes 128:3)
     » Ta femme est comme une vigne féconde Dans l’intérieur de ta maison; Tes fils sont comme des plants d’olivier, Autour de ta table.
    Olivier, nom donné par l’Eternel (Jérémie 11:16)
     » Olivier verdoyant, remarquable par la beauté de son fruit, Tel est le nom que t’avait donné l’Éternel; Au bruit d’ un grand fracas, il l’ embrase par le feu, Et ses rameaux sont brisés.
    Olivier sauvage et Olivier franc image de l’Eglise entée sur Israël(Romains 11:16-24)
     » 16 Or, si les prémices sont saintes, la masse l’est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. 17 Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été enté au milieu d’eux, et rendu participant avec eux de la racine et de la graisse de l’ olivier, 18 ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n’est pas toi qui portes la racine, mais que c’est la racine qui te porte. 19 Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté. 20 Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d’incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t’abandonne pas à l’orgueil, mais crains; 21 car si Elohim n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. 22 Considère donc la bonté et la sévérité de Elohim: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Elohim envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché. 23 Eux de même, s’ils ne persistent pas dans l’incrédulité, ils seront entés; car Elohim est puissant pour les enter de nouveau. 24 Si toi, tu as été coupé de l’olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l’olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.
    Le nom « JUIF » vient du nom YEHOUDA c’est-à-dire LOUANGE A L’ÉTERNEL : un juif , par son existence et par le nom-même qu’il porte, représente cette glorieuse évidence.
    YEHOUDA s’écrit en hébreu c’est le nom du tétragramme de Dieu avec une lettre supplémentaire, le « DALET » qui signifie « LA PORTE »
    La graisse de l’olivier
    La graisse de l’olivier représente le RUAH HA’ KODESH (L’Esprit- Saint)
    Les deux branches de l’olivier
    Les 2 branches de l’olivier représentées sur le drapeau national d’Israël représentent donc les juifs et les gentils rassemblés pour former un seul corps (Zacharie 4:3)  » Et il y a près de lui deux oliviers, l’un à la droite du vase, et l’autre à sa gauche. »(Zacharie 4:11-14)  » Je pris la parole et je lui dis: Que signifient ces deux oliviers, à la droite du chandelier et à sa gauche? … » Les juifs et les gentils seront (sont) rassemblés en un seul corps aux côtés du Messie.  » Je pris une seconde fois la parole, et je lui dis: Que signifient les deux rameaux d’olivier, qui sont près des deux conduits d’or d’où découle l’or? Il me répondit: Ne sais-tu pas ce qu’ils signifient? Je dis: Non, mon seigneur. Et il dit: Ce sont les deux oints qui se tiennent devant le Seigneur de toute la terre. » (les 2 fils de l’huile Apocalypse 1:12)
     » Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or,… »(Apocalypse 1:20)
     » le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d’or. Les sept étoiles sont les anges des sept kehilot, et les sept chandeliers sont les sept kehilot. (Les sept KEHILOT)
    Le chandelier à 7 branches à huile d’olive
    – on n’éteignait jamais le chandelier à huile d’olive
    – Au bout des 7 branches du chandelier se trouvent 7 flammes ;
    Ces 7 flammes font partie intégrante du nom de YESHOUA
    – Yeshoua sur le mont des oliviers : GAT SAMANI traduit par le  » pressoir à huile  » Le Messie a été pressé comme les olives sont pressés pour en faire ressortir l’huile du Esprit Saint :  »  » Il vous est avantageux que je m’en aille  » disait Yeshoua
    où le Messie a pleuré et où Il a été lui-même pressé
    – Yeshoua est né de l’Esprit, le RUAH HA KODESH – l’huile sainte
    Selon les épitres de Paul il n’y a pas 2 sortes de chrétiens : il n’y en a qu’une : ce sont les chrétiens sionistes ! Tous ceux qui ne sont pas chrétiens sionistes ne sont en fait que des païens déguisés, des brebis déguisées en loup!
    L’olivier sauvage représente tous ceux qui ont été greffés sur Israël par la foi, ce sont ceux qui se sont attachés à la nation d’Israël et qui se sentent juifs « comme » s’ils étaient juifs mais ils ne le sont pas. On parle d’assimilation. Ces chrétiens là sont les vrais chrétiens : ils reçoivent en eux-mêmes la sève de l’olivier, ils aiment Israël, ils prient pour Israël, il ne parlent que de « ça » : Israël par ci et Israël par là. Israël est leur peuple, le Dieu d’Israël est leur Dieu. Ils sont plus juifs que juifs. Ces chrétiens insistent afin qu’Israël arrête de les presser de les laisser, de retourner loin d’Israël! Où Israël ira, ces chrétiens là iront. Là où Israël demeurera ils demeureront; là où Israël mourra eux mourront aussi, et y seront enterrés, c’est du moins leur langage et c’est qu’ils acceptent même la persécution et l’opprobre d’être appelés juifs de cœur. (Ruth 15:1-18) Les vrais chrétiens aiment Israël et leur amour est patient, plein de bonté et n’est point envieux. L’amour pour Israël ne se vante point, ne s’enfle point d’orgueil, ne fait rien de malhonnête, ne cherche point son intérêt et ne s’irrite point. Quand on aime Israël on ne soupçonne point le mal et on ne se réjouit pas de l’injustice, mais on se réjouit de la vérité. Notre amour pour Israël excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.
    La persécution la plus difficile pour eux c’est de constater que leurs coreligionnaires, leurs frères dans la foi, les méprisent « à cause d’Israël ». 

     

    2. Le figuier

     

    Israël terrestre, Jérusalem terrestre, des juifs circoncis de chair, des juifs qui, pour la plupart d’entre eux sont « desséchés », ont perdu la foi, sont loin de leur Dieu, ce sont des juifs laics (la laïcité : le mot « khoul » comme racine hébraïque signifie « humanisme », « profanation », « fuir la sainteté »).C’est sur ce figuier sans fruit que Yeshoua a prononcé des paroles de malédiction. Pour Yeshoua, Israël ne peut pas rester un figuier sans fruit, car cela signifie la mort du plan de Dieu pour Israël. Figuier sans fruit = humanisme = vie sans Dieu. Dieu a des projets pour son peuple et ceux ci se réaliseront coûte que coûte, quoi qu’en disent les nations et les ennemis d’Israël. C’est Dieu le plus fort.Le fait aussi que Yeshoua a « maudit » le figuier » signifie aussi la souveraineté de Yeshoua en tant que Fils de Dieu. Il est le Fils de Celui qui est monté et qui est redescendu dans Proverbes 30:4 « Quel est son Nom et le Nom de son Fils, le sais-tu? ».Yeshoua montre aussi par là que pour que les nations puissent recevoir un salut « juif », il était primordial que la nation juive soit momentanément écartée pendant pendant 2000 ans.Pourquoi une malédiction du figuier qui ne porte pas de fruit, alors qu’en fait ce n’est pas la saison du fruit ? Le figuier, aussi bien que la vigne (cf. Isaïe 5), sont des figures que la bible aime pour désigner Israël. Du figuier ou de la vigne, c’est-à-dire de son peuple, Dieu attend le bon fruit. Et il n’est pas le seul : le peuple était dans l’attente des responsables religieux du temple qu’ils abreuvent leur soif de paix et de pardon, leur désir de rencontre avec l’Eternel. Mais ces religieux ont placé trop d’obstacles, ils ont durci la Loi, comme si Dieu en demandait toujours plus, au risque d’exclure, ils ont malmené le temple, y plaçant trop de barrières de pureté.Et ils sont nombreux les exclus des lois de pureté et du temple ! Yeshoua s’insurge contre cette exclusion et la combat avec vigueur car il a dit aux enfants « laissez venir à moi les petits enfants, ne les empêchez pas car le Royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent ».

     


    3. La vigne

     

    La vigne avec ses raisins représentent aussi Israel et il y a en plus: le sang. La vigne représente les juifs qui ont gardé la foi, des juifs qui ont en eux le sang de la vigne, le sang du sacrifice, un sang renouvelé sans lequel aucun pardon divin ne peut être accordé. En effet, en parlant du principe vital, Moïse a bien dit que sans le sang il n’y a pas de pardon, pas d’expiation : « Le principe vital de la chair est dans le sang et moi, je vous l’ai donné sur l’autel pour procurer l’expiation à vos personnes, car c’est le sang qui fait expiation pour la personne ». Lévitique 17 : 11.Le nombre de juifs qui croient secrètement en Yeshoua est probablement élevé.Sans la foi dans le Dieu Sauveur, (Dieu Sauveur = YE-SHOUA) nul ne peut être sauvé et hériter de la vie éternelle. D’où l’importance de la Foi en Yeshoua (salut de Dieu, Dieu Sauveur) qui est l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Aucune mitsvot et aucune prière ne peuvent remplacer la puissance purificatrice du sang du pardon par lequel l’entrée dans la Vie éternelle nous est garanti.Celui qui est « lavé dans le sang de l’agneau » a littéralement et très concrètement reçu une transfusion sanguine.Son sang qui était souillé est purifié.C’est bien connu que le péché du regard, le péché de la chair, le péché de la drogue provoquent des addictions qui s’installent physiquement dans toutes les cellules et dans notre sang en y faisant passer des myriades de toxines néfastes. Seul un sang pur, le sang de Yeshoua, Fils de Dieu a cette capacité. 
    Ou nous situons nous ? 

      Source: http://bethyeshoua.org/

    « Loi du talion : "Œil pour œil, dent pour dent", que disent les Sages d'Israël ?La résurrection de Jésus est-elle un fait historique ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :