• Comment mettre en pratique la loi de Dieu sans légalisme ? Une réponse de Mickaël Rood

    Si vous saviez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n’auriez pas condamné des innocents. » (Matthieu 12.7)

     

    mickael rood francais messianique loi torah jésus yeshouaNous sommes ravis de vous proposer un nouveau montage vidéo inédit avec le sous-titrage français exclusif réalisé par l’Equipe du site rencontrerdieu et portant sur un enseignement de Michaël Rood qui est déjà intervenu sur un autre sujet dans un précédent article-vidéo : Quels commandements de la Torah les chrétiens devraient-ils observer ?

    Pour rappel, Michael Rood est un converti au Dieu d’Israël et au Messie Yéshoua, il est également auteur, historien, enseignant et animateur et, avec quelques décennies d’études bibliques à son actif, Michael Rood révèle la beauté et la simplicité de l’Evangile, tout en exposant les traditions chrétiennes, leurs erreurs et les contes de fées qui empêchent les croyants de réaliser leur véritable vocation en marchant pleinement dans la Saine Doctrine du Dieu d’Israël.

    Effectivement, beaucoup de croyants sincères ont bien débuté leur vie chrétienne mais ont été bloqués et stoppés malgré eux dans leur croissance spirituelle à cause de la terrible fausse doctrine de l’abolition de la loi (Torah), une doctrine encore très répandue dans une partie du monde chrétien amenant plusieurs à faire « naufrage par rapport à la foi » (1 Timothée 1.19).

    Voici en quoi consiste cette fausse doctrine : en interprétant négativement et d’une manière erronée plusieurs textes du « nouveau testament », cette doctrine distille dans le coeur des nouveaux convertis, la pensée que « l’ancien testament » est une chose révolue, dépassée et par conséquent, les chrétiens n’auraient plus à étudier ni à mettre en pratique la Loi de Dieu, aussi appelée Loi de Moïse ou Torah Dans le monde Juif.

    La Torah serait caduque, désuète et pour beaucoup, elle n’aurait plus qu’une utilité d’ordre histoire : Le « Jésus » qui est présenté est un Jésus qui les aurait libéré de la Loi de Dieu, ou dit autrement : Jésus leur permettrait de se soustraire à la Torah de Dieu…

    Si quelques juifs pieux conscients de la valeur de la Torah lisaient ce texte, à défaut d’un rire nerveux, ils ne pourraient certainement que s’attrister d’une telle chose… Cependant, les textes de la Brit Hadasha (alliance renouvelée) ont prophétisé au sujet de l’enseignement du Messie Yéshoua en avertissant qu’il serait perverti comme nous le voyons effectivement aujourd’hui et depuis des siècles. Mais fidèlement aux promesses divines données à Israël et qui s’applique également aux disciples du Messie Yéshoua : « Des boiteux je ferai un reste » (Michée 4.7)

    La doctrine de l’abolition de la Torah est une grave et malfaisante erreur qu’il faut combattre énergiquement car, enMoise Loi de dieu aboli plus d’entacher la vérité au sujet du Messie d’Israël, elle prive beaucoup de chrétiens des nations d’un nombre considérable de bénédictions et d’enseignements solides et fondamentaux d’une rare importance pour grandir dans la connaissance de Dieu et marcher dans la sanctification comme il est dit : « Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ? En se dirigeant d’après ta parole. » (Psaumes 119.9)

    En réalité, il faut bien comprendre que ce faux enseignement tire son origine dans l’antisémitisme exacerbé de certains pères de l’Eglise catholique qui ont, dès les premiers siècles, tordu et falsifié la Parole de Dieu afin d’annuler et de retrancher pour les chrétiens des nations, tout ce qui était « un peu trop juif ».

    Ainsi, tous les stratagèmes furent utiles : diabolisation des juifs, changement de calendrier, suppression et/ou modification de certains commandements divin pourtant observés par les premiers disciples du Messie, invention de nouveaux termes péjoratifs tels que « ancien testament » et « nouveau testament » afin de bien faire la séparation avec les juifs, déformation, interprétation et traduction antisémite et anti-torah des Saintes Écritures etc.

    Par exemple, dans un numéro du TMPI magazine, voici ce que dit Rav Emmanuel Rodriguez, juif messianique ayant reçu Yéshoua dans son coeur  :

    « Pour Marcion, un père de l’Eglise, le dieu mauvais/limité est généralement associé au dieu créateur de l’ancien testament, le dieu bon étant le véritable inspirateur du Christ. Bien que catégoriquement condamnée, cette hérésie est encore bien présente dans la pensée chrétienne (…)

    Irénée a amorcé l’effacement des racines juives de la foi chrétienne. Il s’exprime sans ambiguïté à cet égard : « la loi juive, bonne un temps, est désormais révolue ». Irénée dira aussi : « la loi du Sinaï donnée à Israël et tout ce que cela implique est devenu inutile et que seul maintenant demeure la foi chrétienne manifestée pour la liberté ».

    Oui, vous avez bien lu : Dieu dit que Sa loi est la vérité, parfaite et indispensable pour la sanctification et Irénée dit qu’elle est inutile…

    empereur-constantin-christianisme-paganismeAu 4ème siècle, l’empereur Constantin contribua à propulser comme jamais le pagano-christianisme et toutes sortes de fausses doctrines. Par exemple, au sujet de la fête de Pâque (Pessah) qui est un commandement divin, précieux et important, Don Finto écrit dans son excellent ouvrage « Ton peuple sera mon peuple » :

    « Constantin écrivit aux évêques rassemblés à Nicée : « dans la célébration de cette fête la plus sainte (pâque), il apparaît comme une chose indigne que nous suivions la pratique des Juifs, eux qui ont si irrespectueusement souillé leurs mains par ce péché si énorme, au point d’être, par conséquent et à juste titre, affligés d’aveuglement d’âme ». Et pour conclure le concile, Constantin obtint satisfaction et fêta cela par un gigantesque banquet ecclésiastique. »

    Cliquez sur ce lien si vous désirez vous procurer l’ouvrage de Don Finto que nous avons lu et que nous vous recommandons : Ton peuple sera mon peuple : Comment Israël, les juifs et la véritable Église de Jésus-Christ s’uniront dans les derniers jours (Lien affilié)

    NOTE IMPORTANTE : Un E-book spécial et fouillée au sujet de la naissance de l’apostasie depuis l’église primitive jusqu’à nos jours est en cours de rédaction, n’hésitez pas à vous inscrire pour être tenu au courant :

    Source: http://www.rencontrerdieu.com

    « La Porte Étroite et la Voie DifficileEn route pour Armageddon »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :