• Considère encore les merveilles de Dieu : Témoignages inédits

    • Article mis en ligne le 3.03.14: http://www.rencontrerdieu.com

    « On crie contre la multitude des oppresseurs, On se plaint de la violence d’un grand nombre; Mais nul ne dit : Où est Dieu, mon créateur, Qui inspire des chants d’allégresse pendant la nuit, Qui nous instruit plus que les bêtes de la terre, Et nous donne l’intelligence plus qu’aux oiseaux du ciel ? » (Job 35.9-11)

    Voici un nouveau montage vidéo inédit regroupant de nouveaux témoignages de personnes ayant été saisies, bouleversées et transformées par la réalité de cette rencontre merveilleuse avec le seul vrai Dieu. Dans cette vidéo, que cela soit Raymond Bourgier, Michael Langlois, Patrick Fontaine, Stéphane, Yamina, Zoé Williams, Michael, Jean Michel Panier, Alexis Masson : tous témoignent de cette même réalité : la grandeur, l’amour et la toute puissance du seul vrai Dieu vivant venant se révéler à leur coeur après qu’ils l’aient cherché et invoqué. L’Éternel Dieu est vivant et aujourd’hui, plus que jamais, Il se manifeste à qui décide de se tourner vers Lui dans la sincérité de coeur. Malgré le mal, la fausseté, la corruption, la méchanceté et l’apostasie régnant dans ce monde, Dieu prolonge encore sa patience et aujourd’hui encore, il annonce à tous les hommes de se repentir et de croire en l’Évangile avant ce grand et terrible jour du jugement qui s’en vient sur l’humanité : Chacun comparaîtra devant sa face pour rendre compte de ses oeuvres, même les plus secrètes « réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l’honneur, la gloire et l’immortalité; mais l’irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l’injustice. Tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal ! Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, Car devant Dieu il n’y a point d’acception de personnes. » (Romains 2.7-11).

    Pour échapper aux terribles mais justes conséquences du jugement divin et être libéré des liens bien réels du péché, Dieu a pourvu à un merveilleux sauveur mort et ressuscité il y a plus de 2000 ans qui, comme le démontre cette vidéo, agit efficacement et avec force dans la vie de tous ceux qui ont décidé d’abandonner le mal pour suivre le vrai Dieu par la foi et l’obéissance. Dieu a accompli sa promesse : il a donné Yeshua (Jésus-Christ), « qu’il a ressuscité des morts, Yéshua, qui nous délivre de la colère à venir. » (théssaloniciens 1.10) .

    La Véritable liberté offerte par Dieu.

    Chaque français est libre dans le choix de ses idées, de sa religion, libre de s’unir avec d’autres… Cela n’a pas toujours été le cas. Et voici que Dieu vient nous dire que nous ne sommes pas libres ! Quoi donc ?

    Il est vrai que notre vie est bien souvent entravée de toutes parts : contraintes que nous avons du mal à surmonter, désir irréalisable, sentiment d’amertume, d’impatience, de colère, de peur, de culpabilité… De frustration, de désespoir… En un mot : de manque de liberté : nous ne faisons pas ce que nous voulons ! De plus, notre conscience est là pour nous rappeler certains actes, certaines paroles dont nous avons honte… Heureusement, le regard de Yéshua sur nous et plein de compassion et d’espoir. Il n’est pas venu pour juger, mais pour sauver : « Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. » (Jean 3. 17)

    Tant de convoitises, d’obsessions ou encore d’addictions nous enchaînent. Par exemple, dans cette vidéo, Patrick Fontaine, comme tant d’autres, témoigne de l’esclavage terrible de la drogue dans lequels il setrouvait lié avant de se convertir à Dieu. Il était drogué, toxicomane, se croyaient libre, mais en vérité, il ne l’était pas car incapable d’arrêter de se droguer et d’abandonner sa dose journalière de drogue qui le détruisait. Patrick était esclave est lié par cette drogue qui, en plus de détruire son corps, détruisait son âme et le  rendait mauvais. C’est ce que la Bible appelle être esclave du péché. A l’époque de Yéshua (Jésus-Christ), tout comme à la nôtre, beaucoup de gens e croyant faussement libre seraient tenté de dire à Dieu : « comment dis-tu : Vous deviendrez libres ? » (Jean 8.33). Voici la réponse du Fils de Dieu :

    « En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Yéshua, quiconque se livre au péché est esclave du péché. » (Jean 8.34). Paul, un de premiers hommes choisis par le Christ pour annoncer l’Évangile dira cette même vérité immuable à la condition naturel de l’homme déchu :  « Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ? » (Romains 6.16).

    Certaines personnes sont esclaves du mensonge, d’autres sont esclaves de leur orgueil, d’autres sont esclaves de l’égoïsme, d’autres sont esclaves de leur travail, d’autres sont esclaves de diverses drogues, du tabac, d’autres sont esclave des jeux vidéo, d’autres sont esclaves de Facebook, d’autres sont esclaves d’Internet, d’autres sont esclaves de la pornographie etc. Toutes ces choses, la plupart néfastes, deviennent comme des idoles dans le coeur de l’homme. Celui qui est dépendant de l’alcool quotidiennement fait de l’alcool son dieu : l’alcool devient son idole. Celui qui devient malheureux parce qu’il ne peut pas aller sur Facebook, fait de Facebook son idole. Celui qui ne peut pas prier Dieu et qui ne peut s’approcher de lui sans avoir une statuette ou une croix serré dans ses mains fais de ces objets des idoles exerceant un pouvoir et une influence dominatrice sur son âme. Toutes ces choses nous rende esclave et nous empêche d’être libre de faire le bien véritable selon Dieu.

    Selon la Bible, le péché est la transgression de la loi divine est parfaite de Dieu, c’est ce que dira Jean : « Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. » (1 Jean 3.4)

    Le premier des plus grands commandements de Dieu est d’aimer Dieu de tout son cœur. Nous voyons cette réponse du Messie Yeshua lorsqu’une personne lui fit la question suivante : « Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ? Yéshua lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement » (Matthieu 22.37-38). C’est effectivement ce que l’on retrouve dans la Torah (loi parfaite de Dieu donnée à Moïse) : « Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d’image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. » (Deutéronome 5.7-10).

    Le simple fait d’être esclave du péché et d’avoir une quelconque addiction, nous fait transgresser le premier et le plus grand commandement de Dieu. Si on devait regarder la loi divine et noter toutes nos transgressions, nous verrons subitement à quel point tout homme est effectivement esclave du péché et à quel point il transgresse régulièrement les lois de Dieu, ces lois qui sont pourtant bonnes, parfaites et véritables. Par exemple, la loi de Dieu dit une chose concernant les pauvres : « Garde-toi d’avoir un oeil sans pitié pour ton frère indigent et de lui faire un refus. Il crierait à l’Eternel contre toi, et tu te chargerais d’un péché. Donne-lui, et que ton coeur ne lui donne point à regret; car, à cause de cela, l’Eternel, ton Dieu, te bénira dans tous tes travaux et dans toutes tes entreprises. Il y aura toujours des indigents dans le pays; c’est pourquoi je te donne ce commandement : Tu ouvriras ta main à ton frère, au pauvre et à l’indigent dans ton pays. » (Deutéronome 15.9-11).

    Qui peut prétendre le faire régulièrement ? Un autre exemple : un commandement de la loi parfaite de Dieu consiste de ne pas garder rancune contre qui que ce soit, de ne pas se venger soi-même et d’aimer son prochain comme soi-même : « Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Eternel. » (Lévitique 19.18).

    Qui peut prétendre cela ? Il y a quantité de commandement comme celui-là et l’homme déchu les transgresse régulièrement, c’est ce qui s’appelle pratiquer le péché et en être esclave.

    Yéshua (Jésus-Christ) est venu pour nous affranchir de cet esclavage du péché qui conduit à la mort et à la sanction divine et éternelle qui n’est que le résultat de l’implacable justice de Dieu. Mais Yéshua veut nous délivrer detoute mauvaises choses : il est venu pour nous libérer de cet esclavage du péché, c’est ce qu’Ésaïe le prophète déclara en prononçant prophétiquement ce que le Messie est venu faire des siècles plus tard : « l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance; » (Ésaïe 61.1).

    Yéshua est aussi venu pour nous libérer des conséquence dramatique et terrifiante du péché car Dieu est clair et sa parole « ne sera point révoqué » : « Voici, toutes les âmes sont à moi; l’âme du fils comme l’âme du père, l’une et l’autre sont à moi; l’âme qui pèche, c’est celle qui mourra. » (Ezéchiel 18.4). Yéshua est clair quant à la condition éternelle de tout pécheur : « ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. » (Matthieu 25.46). Il est donc urgent de se détourner du péché pour être considérer comme juste aux yeux De Dieu, ce qui nous amène à la solution de Dieu pour l’humanité : l’Évangile dont le message réconcilie tout homme avec le Dieu unique et véritable et lui offre la vie éternelle dans le royaume de Dieu : royaume parfait de paix, de joie, de justice éternelle ou tout mal et toute souffrance auront disparu.

    Yéshua est venue sur cette planète Terre afin de prendre sur Lui le poids de nos fautes et de nos transgressions pour offrir un nouveau départ à celui qui place sa foi en Dieu et en Yéshua (Jésus-Christ). Selon Yéshua, une telle personne « qui écoute Sa parole, et qui croit à celui qui l’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » (Jean 5.24). Dieu veut nous délivrer de notre condition d’esclave en nous rachetant : notre rançon a été payée quand le Messie Yéshua s’est donné pour nous sur une croix. Il nous offre son pardon et pour le recevoir, une seul moyen : se repentir et croire en l’Évangile. La repentance n’est pas un simple regret : c’est une prise de conscience profonde et réelle de sa propre nature pécheresse qui est en offense devant un Dieu parfait et Saint. C’est la prise de conscience de ses propres péchés conduisant à une tristesse selon Dieu qui nous amène à prendre position : demander pardon à Dieu, le remercier pour son pardon, rejeter le péché et suivre le merveilleux sauveur qu’il nous a donné. Celui qui reçoit Yéshua est enfin libre de la culpabilité car il sait que Dieu est fidèle et que le pardon offert par la foi en son Fils est véritable. Et, plein de reconnaissance envers son sauveur, il peut choisir de le servir volontairement. Servir par amour : n’est-ce pas là la vraie liberté ? C’est pourquoi, Paul, pour nous faire comprendre la chose, dira que, par la foi en Yéshua, nous ne sommes plus que esclaves du péché mais nous sommes devenus esclaves de la justice : « Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice » (Romains 6.18). Oui, Après avoir reçu la connaissance de la vérité et avoir cru dans l’Évangile, Paul dira : « De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l’impureté et à l’iniquité, pour arriver à l’iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. » (Romains 6.19)

    Désormais, chaque authentique croyant veut et aime faire le bien et observer la loi parfaite de Dieu pour honorer son créateur. Il le fais par amour pour son Nom et non pas obligation. Il le fais par amour pour son Nom et non en croyant que Dieu le sauvera par ses efforts ! Dieu sauve par grâce par le moyen de la foi véritable qui conduit à pratiquer les bonnes oeuvres de Dieu. Ces bonnes oeuvres, nous pouvons les connaître en lisant la Bible où sont inscrits les commandements de Dieu, sa volonté, ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas : tout ceci est écrit de la genèse à l’apocalypse. Les saintes écritures nous aide à distinguer entre ce qui est bien et ce qui est mal. Elles nous montrent ce qu’est le péché afin d’accomplir une vie agréable à Dieu. C’est ce que Paul dira à Timothée : « dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Yéshua » (2 Timothée 3.15). Nous obéissons aux commandements de Dieu avec joie, non dans le but d’être sauvé mais justement Parce que Dieu a déjà pourvu au nécessaire : il a sauvé notre âme en envoyant ce merveilleux et incroyable sauveur qui est mort pour nos fautes et ressuscité pour la justification de quiconque croit en Yéshua (Jésus-Christ) : « justice de Dieu par la foi en Yéshua le Messie pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction. » (Romains 3.22)

    Tous ceux qui croient dans le Dieu d’Abraham d’Isaac est de Jacob ainsi qu’en Yéshua, le Fils de Dieu, font partis du peuple de Dieu. Ils ont mis leur confiance dans le Messie Yéshua. Le pardon de Dieu les libère de leur culpabilité et de la condamnation qu’exige la loi parfaite de Dieu face au péché. Si chacun laisse agir la puissance du Saint Esprit de Dieu dans sa vie, celui-ci le détachera progressivement des liens divers qui asservissent souvent les hommes : désir incontrôlé, addictions diverses, convoitise… Dieu, qui est miséricordieux, les appelle ses enfants, Yéshua les nomme ses frères, et ce lien vital des croyants entre eux est indestructible. Ils sont alors invités à ne pas se laisser influencer par les différences sociales et à être uni dans un même amour ou la véritable égalité demeure dans l’obéissance à la loi divine. Les premiers chrétiens vivaient dans cet esprit. Onésime, l’esclave de Philémon, s’était enfui. Il avait rencontré Paul en prison et s’était converti. L’apôtre le renvoi vers son ancien maître, porteur d’un message qui le recommande comme un frère bien-aimé, pour que Philémon le reçoive comme il aurait reçu l’apôtre (Philémon 16.17). Amis croyants, appliquons-nous à vivre dans cette atmosphère ; cela constituera un témoignage à l’amour de Dieu pour notre entourage.

    La lumière chasse les ténèbres et dévoile la vérité.

    Si nous laissons un morceau de bois dans un endroit sombre, toutes sortes de vilains insectes vont se cacher dessous. Mais si nous l’exposons à la lumière, ces insectes s’enfuiront car ils ont horreur de la lumière. Il en est de même de notre coeur : si Yéshua (Jésus-Christ), la lumière du monde, n’y habite pas, notre coeur est dans l’obscurité et cache toutes sortes de mauvaises pensées. Mais dès l’instant où nous le recevons, Lui, et la lumière qu’il apporte, toutes nos mauvaises pensées s’en vont.

    Une chinoise témoigne suite à cette parabole : « depuis mon enfance, j’avais peur de tous les insectes. Un jour que je jouais au croquet dans la cour, je vis en dans l’herbe une pierre blanche et lisse. Je la soulevai avec mon maillet. Un gros lézard, un mille-pattes et des petits insectes détalèrent, fuyant cette inondation de lumière, et une voix intérieure me dit : « tu es comme cette pierre, lisse et blanche au-dehors et remplie de péché au-dedans ». Je compris alors combien il est hypocrite de prétendre que je suivais nos traditions chinoises d’amour, de justice et de vertu, et j’eus l’intime conviction que j’étais pécheresse. Je laissais tomber mon maillet et courut dans ma chambre… Je jetai rapidement un regard autour de moi, pour m’assurer que personne ne pouvait me voir, je m’agenouillai près de mon lit et je priais : « seigneur, pardonne mon péché et aide-moi à comprendre ta parole ». Ensuite, je me relevais rapidement, le coeur battant et le visage en feu. J’avais enfin trouvé la paix ! »

    C’est exactement ce que Yéshua dénonçait chez les religieux de son époque qui  avaient l’apparence de la piété mais qui en reniaient ce qui en faisait la force : ils disaient croire en Dieu et faire le bien tout en transgressant régulièrement les lois parfaite de Dieu. Yéshua réservaient ses plus sévères remontrances à cette catégorie d’individu et leur dira sans détour : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance. Pharisien aveugle ! nettoie premièrement l’intérieur de la coupe et du plat, afin que l’extérieur aussi devienne net.  Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité. » (Matthieu 23.25-28). Mais Dieu, qui est « lent à la colère et riche en miséricorde et en bonté », offre le pardon même à de telle personne si une vraie repentance a lieu, accompagnée d’une réelle foi en son Fils ajoutée à une volonté de changer en demandant l’aide de Dieu. « La bonté de l’Eternel dure à jamais pour ceux qui le craignent » (Psaume 103.17). Peu importe notre passé, même pour celui ayant commis les pires atrocités : Celui dont la « miséricorde dure à toujours » est prêt à pardonner toutes les fautes de celui qui les confesse, les délaisse et décide de suivre Dieu en lui obéissant de tout son cœur : « Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. » (Proverbes 28.13). « Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, Qui marchent selon la loi de l’Eternel !» (Psaumes 119.1)

    Cher lecteur, qui que tu sois, tu dois te repentir : sondes ton coeur et regarde si Dieu t’a libéré du péché et si tu cesses donc de transgresser les lois parfaites de Dieu inscrite dans sa parole, c’est ce que Paul invite à faire pour chaque homme sauvé ou pas : « Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que le Messie Yéshua est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés.» (2 Corinthiens 13.5). Si tu te sens encore prisonnier du péché et si tu transgresse les commandements de Dieu, tu peux toi aussi faire cette expérience du pardon de Dieu et de la liberté véritable qui affranchis du péché et également, chose que nous ne mentionnons pas souvent : qui affranchis de la domination et du contrôle des hommes qui aiment dominer ses semblables (cela se voit malheureusement même dans les milieux se réclamant chrétien, catholique ou protestant : bien des pasteurs asservissent subtilement les membres de leur église en prenant la place du chef de tout disciple : le Messie). Comme tant d’autres qui ont cru dans les saintes écritures, il faut le vouloir, demander l’aide au Dieu tout puissant et quelques soit le problème, Il tiendra sa promesse et t’aidera à suivre sa volonté et ses lois parfaites, progressivement par son Esprit. Continue donc sur ce chemin étroit et tu seras sauvé, c’est sa promesse. Le péché est une réalité, le diable et le châtiment éternel sont des réalités, le Dieu vivant de la Bible est une réalité tout comme le paradis de Dieu : il ne sert à rien de se mettre des œillères qui ne feront qu’aggraver la situation. Ouvres ton coeur et confie toi en Dieu, demande lui de te sauver, il le fera car pourquoi périrais-tu ? La Bible a traversé des millénaire et est restée inébranlable, protégée par la main de Dieu car elle regorge de vérité, est inspirée du Saint-Esprit et contient le plan de rédemption pour l’humanité permettant le salut de l’âme pour tous ceux qui ont « l’amour de la vérité » et qui ont « faim et soif de justice ». Une quarantaine d’hommes imparfaits ont écrit, étant inspirés de Dieu, ce livre monumental qu’est la Bible. Les textes des saintes-écritures ont été écrit sur plus de 1500 ans par des auteurs de toute catégories sociales, qui ne se connaissaient pas pour la plus part et dont l’ensemble est regroupé dans un seul livre : la Bible.

    Oui lecteur, qui que tu sois, Dieu t’appelle : il te demande de cesser de le combattre contre la Vérité, contre Lui pour admettre et reconnaître ton péché, tes mauvaises pensées et tes mauvaises actions afin de le suivre : Cherches-le, cries à lui, jètes-toi à lui et croit que Yéshua est le Messie venu te libérer du péché et de ses conséquences, et tu le verras agir ! Allons ! Dieu n’a jamais failli dans aucune de ses promesse, des centaines de millions de personnes peuvent te témoigner de la réalité de ce Dieu puissant et merveilleur alors mets le à l’épreuve et tu le verras agir dans ta vie d’une façon ou d’une autre car Yéshua a fait cette promesse : « Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? » (Jean 11.40).

    Yéshua est venu il y a plus de 2000 ans subir le châtiment de Dieu à la place de quiconque croit en Lui. Cet amour est incompréhensible, insondable et si merveilleux quand on prend la peine de le considérer. Dieu s’est manifesté et s’est fait connaître pleinement dans la personne de son Fils Yéshua : Il a mis tout son affection et son Esprit en Lui et il demeure en Lui. Dieu qui était parfait s’est comme « incarné » dans la personne de son Fils Yéshua et a mis Ses paroles dans sa bouche conformément aux prophéties faites il y a bien longtemps à Moïse : « Je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Et si quelqu’un n’écoute pas mes paroles qu’il dira en mon nom, c’est moi qui lui en demanderai compte. » (Deutéronome 18.18). Des siècles après, Ésaïe le prophète continuera lui aussi à déclarer l’espoir de la venue futur du rédempteur du monde : « Dites à ceux qui ont le coeur troublé : Prenez courage, ne craignez point; Voici votre Dieu, la vengeance viendra, La rétribution de Dieu; Il viendra lui-même, et vous sauvera. » (Ésaïe 35.4). Dieu est venu une première fois sauver son peuple dans la personne de Yéshua afin d’offrir le pardon des péchés et il reviendra une seconde fois, très prochainement selon les prophéties bibliques, pour juger le monde selon la justice divine : offrir le salut final à ceux qui ont cru et condamner éternellement tous ceux qui ont pris plaisir dans le péché. Croyez-le et tournez donc tous vos regards vers Lui et vous serez sauvés : « Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés, Vous tous qui êtes aux extrémités de la terre ! Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre. » (Esaïe 45:22)

    Le Messie Yéshua a vécu une vie de perfection dont le but principal fut de se laisser clouer sur une croix dans d’atroces souffrances afin de subir le jugement de Dieu en prenant sur Lui la terrible peine qu’encourt le péché : Sur cette croix de Golgotha, Yéshua a vécu les plus grandes souffrances et les plus grand tourments moraux en étant privé de la présence de Dieu, en étant jugé par la colère de Dieu et en portant sur son cœur, le poids infinie de la culpabilité du monde entier à travers tous les ages passées présent et futurs et tout ça par pur amour pour toi, pour moi car il ne veut pas notre mort éternel. Yeshua est mort et ressuscité victorieusement le troisième jour : il a ainsi payé complètement et entièrement la dette que méritait le péché et que réclamait la justice de Dieu. Mais attention : cette dette est payé uniquement pour ceux qui ont foi et qui obéissent désormais avec le coeur à Dieu : « après avoir été élevé à la perfection, Yéshua est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel » (Hébreux 5.9). Quel joie d’obéir à ce sauveur parfait car non seulement il offre la véritable liberté en nous délivrant du péché mais en plus comme lui même le dit, ses commandements ne sont pas pénibles : « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. »(Matthieu 11.30). Oui, les commandements de Dieu sont bon et parfaits et ne sont pas au delà de notre force. Yéshua, qui garde les commandements de son Père et qui dit les paroles du Père, ne fait que redire ce que Dieu à dit à Moïse : « Ce commandement que je te prescris aujourd’hui n’est certainement point au-dessus de tes forces et hors de ta portée. » (Deutéronome 30.11)

    Yéshua est mort pour toi ! Yéshua est venu dans ce monde et nous (L’homme) lui avons craché dessus, nous nous sommes moqué de Lui, l’avons rué de coup, placé une couronne d’épines sur sa tête ensanglanté, il a suée d’angoisse jusqu’au sang à cause de cette terrible mission consistant a porter les péchés du monde, il a été maltraité et ce fut véritablement « un homme de douleur habitué à la souffrance » (Ésaïe 53.3) qui s’est livré par pur amour pour le salut de quiconque croit. Il a accepté ce châtiment à notre place. Cher lecteur, il ne te suffit plus que de recevoir par la foi cette main tendu de Dieu : si tu crois en Yéshua, Dieu ne te jugeras pas car la juste sentence que méritait tout tes péchés est tombé sur Yéshua à la croix. si tu décide de te repentir de tes fautes, de croire en Yéshua et d’obéir à ses commandements du mieux que tu peux avec un cœur entier et sincère devant Lui, Dieu fait cette promesse : il ne te jugeras pas et il effacera pour toujours ton passé et ton casier judiciaire en te donnant une vie nouvelle et un nouveau départ. Il te libéreras de toutes tes addictions en transformant ton coeur par la puissance de son Saint Esprit. Il te délivreras de tous les liens mauvais pour t’aider à marcher dans la vérité et dans la justice de Dieu en t’aidant à appliquer ses commandements. Tu tomberas bien des fois mais il te suffira, comme le fait un enfant vis à vis de son père, de lui confier tes difficulté, de faire confiance qu’il t’aidera à les surmonter et tu verras son Esprit te transformer et te conduire, c’est une promesse certaine ! Oui, tu peux tomber et faiblir par moment mais si tu es fidèle à ton Dieu Il te relèvera car « sept fois le juste tombe, et il se relève » Proverbe 24.16) Oui, Celui qui a fait la promesse est fidèle : même si tu ne comprend pas tout, il guidera tes pas et le déclare dans sa parole : « Je ferai marcher les aveugles sur un chemin qu’ils ne connaissent pas, Je les conduirai par des sentiers qu’ils ignorent; Je changerai devant eux les ténèbres en lumière, Et les endroits tortueux en plaine : Voilà ce que je ferai, et je ne les abandonnerai Point. » (Ésaïe 29.18). Place toute ta confiance en l’Éternel tu il te soutiendra. Tu suivras de mieux en mieux ses commandements parfait non pas pour être sauvé mais parce que tu es sauvé et c’est là toute la différence.

    Yeshua sauve parfaitement chaque âme qui se tourne vers lui dans l’humilité et la repentance. Yeshua a manifesté la grandeur et la perfection de l’amour du Père. Lui qui était parfait dans tous ses aspects a prisune condition d’homme : Yeshua est venu sur terre afin de prendre sur Lui et de son plein gré, le jugement divin à la place de quiconque croit en Lui et décide de suivre Dieu en obéissant à ses commandements d’amour, de paix et de vérité. Ce glorieux Messie est mort puis ressuscité le troisième jour, offrant la vie éternelle et la délivrance spirituelle et physique à quiconque croit en lui. Lui seul est capable de sauver quiconque croit du jugement en lui donnant sa part dans le royaume parfait à venir. N’attendez plus et cherchez Dieu de tout votre coeur afin qu’il vienne vous convaincre lui même de sa grandeur et de sa bonté sans limite. C’est ici une parole entièrement certaine annoncée au monde entier, à travers toutes les époques et dans toutes les nations par le biais de tous les médias possible : Dieu est vivant, il est le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, ce site web en témoigne entièrement et gratuitement pour le plus grand nombre : fidèlement à sa promesse, Dieu a pourvu à un Messie pour libérer l’humanité : il a envoyé son Fils Yeshua pour sauver quiconque croit du jugement à venir. Yeshua revient bientôt et cette fois, il jugera ce monde : soyez du côté de la vérité et de l’amour en échappant à la grande colère de Dieu à venir !

    Il ne te reste plus qu’à faire une chose lecteur : Cherche Dieu de tout ton cœur et tu le trouveras,  invoque-le avec sincérité et il te répondra et conseil de fin : nourris toi de la parole de Dieu, lis la, médite la, connais là, prie le Seigneur de te révéler sa parole, de te préserver de tout mal, et la connaissance de Dieu te préservera de toute séduction.

    Source: http://www.rencontrerdieu.com/temoignages/temoignage-videos/considere-encore-les-merveilles-de-dieu-temoignages-inedits-3491

    « Non, vous n'êtes pas seuls !Le livre de Ruth et son contexte messianique »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :