• Lazare, Marthe et Myriam, 3 particularités messianiques

    Écrit par Ghennassia Paul on 16 septembre 2008. Posted in Messages qui concernent le messianisme

    Jérémie 15:16-21 

    Luc 10:38  

    Jean 12:1  

    Dans l'évangile de Jean au chapitre 12, on se rappelle que le 5ième jour avant la fête de Pessah (la Paque juive), le Seigneur est monté à Jérusalem sur un anon, le petit d'une ânesse. Dans Jean 12:1, nous nous trouvons donc 6 jours avant la Pâque, Yeshoua arriva à Béthanie.   

    Judas Iscariot, fils de Simon = ce nom signifie...  

    Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare...  

     Lazare de l’hébreu  rzel  " Dieu a secouru" (forme du nom  El’azar)  

    Hoshia Nah de l’hébreu  an-evwh  Hosanna = "sauve-nous, maintenant!"   

    Tehilim 118:25 (Psaume) O Eternel, sauve, je Te prie! Éternel, je Te prie, donne la prospérité!   

    an hxyluh hwhy ana an heyswh hwhy ana 25 

    ANA (Ana  s. poss., qui écoute, qui accorde.) ADONAI (YHVH) HOSHIA NAH ANA ADONAI (YHVH) HATZLICH NAH 

    Lazare, Marthe et Myriam, 3 particularités messianiques et lorsque l'on dit "messianiques", cela inclut aussi le mot "chrétiens" mot qui a été déformé aujourd'hui. Nous préférons utiliser le mot "messianique" à cause du mot "Mashiah" qui en forme la racine.  

    Dans la première lecture dans Jérémie, on trouve déjà les 3 particularités messianiques que Dieu attend dans notre vie et qui expriment ces trois personnages disciples du Messie.   

    1. Le témoignage que nous devons avoir dans notre vie  

    2. Le Service que nous devons accomplir pour le servir  

    3. L'adoration qui devrait la base principale de toutes nos activités spirituelles  

    Lazare   

    Lazare exprime une vie de résurrection et de témoignage. Non seulement il est ressuscité (cela devait faire un boum terrible dans la population : un mort qui revient à la vie). Il ose en plus venir avec le Seigneur après sa résurrection, et maintenant on le menace de mort. C'est le témoignage. Il semble dire : "je suis vivant! Voyez ! J'étais mort, et je suis vivant!" Pour nous, c'est pareil : nous étions morts dans nos péchés et nous sommes vivants avec le Seigneur maintenant. Il y en a qui ne pensent qu'à la mort alors que nous ne sommes pas appellés à la mort. On va mourir physiquement. Moi qui suis âgé, je vous le dis, un jour ça va arriver mais je sais où je vais. Mais si le Seigneur vient avant que je ne meurs, et bien alors je pars avec Lui. Il y en a qui ne parlent que de la mort. Nous, nous parlons de la vie avec le Seigneur. Ce n'est pas pour rien qu'Il nous a donné la Vie.  

     Marthe   

    Marthe, c'est une vie d'activité. Vous avez remarqué, elle est toujours en train de travailler. Marthe travaillait : c'est le service.  

     Myriam  

    Myriam, c'est une vie d'adoration et de prière.   

     Alors pourquoi parler de ces 3 personnes? Parce que ces 3 personnes représentent: vous et moi. Parce qu'en nous il y a un esprit une âme et un corps et les 3 activités dont je viens de vous parler, on doit les retrouver en chacun d'entre nous, sinon nous sommes morts. Regardez.  

    Juste avant Pessah, où le Messie devait mourir comme l'agneau, ces trois personnages, dans leur milieu quotidien, ils font quelque chose qui plait à Dieu. D'abord mettons les dans leur milieu quotidien. Ils sont à Bethania  

     Béthanie : Beth - Hania de l'hébreu  ynyh-tyb   = en hébreu   

    1. "la maison de l’affligé"   

    2. "la maison du pauvre",   

    3. "la maison de l'humble",   

    4. "la maison du soumis", et   

    5. "la maison de l'indigent"  

      

    L'hébreu est riche et "Beth-Hania" signifie tout ça. "Beth" signifie maison comme chez nous "Beth Yeshoua" : la Maison de Yeshoua, et bien là c'était Beth Hania, et c'est là que le Seigneur se trouvait presque tout le temps. C'était une maison ouverte, une maison ouverte à tout le monde mais surtout au Seigneur, où le Seigneur pouvait venir à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. C'était toujours ouvert et il y venait souvent. Il venait là où c'était nécessaire. Il venait là où Il était nécessaire et Il ne venait pas où Il n'était pas nécessaire, LUI. Il ne vient pas où Il veut aller Lui, Il ne vient pas où on n'a pas besoin de Lui. Mais quand Il sait qu'Il est nécessaire, alors Il vient. Et Il dit "venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, je vous donnerai du repos, car mon joug est doux, mon fardeau léger". Alors Il vient, Il s'introduit dans la maison de chacun de ceux qui le veulent. Même Zachée, le voleur a eu sa visite et Yeshoua Lui a dit "Il faut que je demeure dans ta maison" et Zachée est changé, transformé. Et vous et moi? Est-ce qu'Il nous a transformés ou pas ? Oh oui ! Que Dieu soit Béni. Moi cela fait déjà 48 ans, j'avais 30 ans et le Seigneur a fait des transformations merveilleuse pour moi et Il a guidé. Oui, mes amis, le Seigneur vient là où c'est nécessaire, où Il se plait. Et Il vient où on a besoin de Lui. Rappelez-vous ce qu'Il a dit "Sans Moi, vous ne pouvez rien faire" C'est pour ça que David disait, bien avant ça, "avec Toi, Seigneur, nous ferons des exploits"  

    Ici, il y a un accueil enthousiaste. Quand le Seigneur vient à la maison de Beth Hania, Il est accueilli avec un large sourire, avec la joie, avec des louanges, avec de l'adoration. Ils savent avec qui ils ont affaire. Ils marchent dans l'enthousiasme. Mes amis, quand je pense avec quel enthousiasme marchait un peuple qui marchait derrière le Seigneur quand Il montait vers Jérusalem. Ils criaient "Hosannah" - Hoshia Nah - Seigneur sauve-nous - Voici le Messie d'Israël, Béni soit Celui qui vient au Nom du Seigneur!"  

    Des cris d'enthousiasme. C'était 5 jours avant sa mort. Alors, comme toujours la foule, poussée par les chefs religieux criait :  "crucifie le-crucifie-le!"  

    Un jour on dit "Gloire à Dieu, béni soit le Seigneur" et le lendemain on dit "crucifie le!" Voyez comment sont les humains. On est comme ça depuis Adam et Eve, on a du bon et du mauvais. Dans nos coeurs c'est comme ça. Nous sommes tous des pécheurs, mais des pécheurs graciés, il ne faut pas l'oublier. Et de toutes les manières, malheureusement, Adam et Eve sont en nous. Même l'apôtre Paul disait dans Romains 7:21 le péché est attaché en dedans de nous. On est toujours en combat, et il y a 2 êtres en nous. L'apôtre Pierre disait "Seigneur, à quel autre irions-nous, qu'à toi, nous savons que tu es le Messie". Quelques instants plus tard, le Seigneur lui dit que le Fils de l'homme doit être envoyé chez les païens qui vont le frapper, le faire souffrir et le mettre à mort. Et Pierre dit "Seigneur, à Dieu ne plaise qu'il ne t'arrive une chose pareille". Il est animé de l'Esprit pour dire que Yeshoua est le Messie et un moment après il est animé de qui ? Du diable. Le Seigneur lui dit "arrière de moi Satan" C'est pourquoi je vous demande de faire bien attention. Je ne suis pas meilleur que les autres. Je connais mes défauts et vous connaissez les vôtres que le Seigneur veut nettoyer par le SANG.  

    Commentaires  

    Judas Iscariot, fils de Simon = ce nom signifie Judas Ish-Kariot hébreu  twyrq "l'homme de Kariot" et ici il ne s'agit pas de la tribu de Judas. Judas ne descendait pas de cette tribu. Il est important de préciser cela car souvent on se sert de ce passage pour montrer que les juifs sont des voleurs. Mais on sait que tous les 12 apôtres étaient juifs. Il n'y en a qu'un qui a fait cela et encore il est allé se pendre après parcequ'il avait vu qu'il avait fait quelque chose de très grave.  

    ...9 Une grande multitude de Juifs apprirent que Yeshoua était à Béthanie; et ils y vinrent, non pas seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu'il avait ressuscité des morts.10 Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, - une deuxième fois ! Il est mort une fois naturellement et ils veulent le faire mourir 11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient d'eux à cause de lui, et croyaient en Yeshoua. (c'est bon pour les juifs et ici on l'a mis!) 12 Le lendemain, une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Yeshoua se rendait à Jérusalem, 13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant: Hoshia Nah (et non Hosanna) ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur (Baruch Aba Beshem Adonaï), le roi d'Israël! 14 Yeshoua trouva un ânon, et s'assit dessus, selon ce qui est écrit: 15 Ne crains point, fille de Sion; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d'une ânesse. (Zacharie 9:9)  

    Béthanie  

    (Bible online : mot d'origine araméenne Béthanie =" maison des dattes non mûres"  1) village du Mont des Oliviers, à environ 3 km de Jérusalem, sur ou près de la route de Jéricho   2) ville ou village sur la rive est du Jourdain, où Jean baptisait)