• Le calme après la tempête:

     

     

     
    "Jésus (Yeshoua) leur parla, et leur dit : Rassurez-vous, c’est moi, n’ayez pas peur ! Puis il monta vers eux dans la barque, et le vent cessa. Ils furent en eux-mêmes tout stupéfaits et remplis d’étonnement" Marc 6.45
     

    Dans ce récit, nous voyons comment le Seigneur va venir au secours de ses disciples au sein de leur épreuve. Parfois, comme les disciples, nous nous débattons avec toutes sortes de problèmes plus ou moins aigus. Nous sommes dans l'obscurité et nous "ramons" sans savoir où nous allons.

    Dieu qui est fidèle ne permettra jamais que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces.
    Avez-vous vécu ce genre de situation ? Or, pendant qu'ils ramaient, Jésus (Yeshoua) était sur la montagne et priait. Peut-être pensez-vous que le Seigneur n'est pas avec vous, qu'il semble éloigné et inaccessible pendant que vous vous débattez dans vos problèmes. Le texte nous dit cependant : "Jésus (Yeshoua) vit qu'ils avaient beaucoup de peine à ramer" Marc 6.48. N'oublions pas que le Seigneur voit nos difficultés et ne nous abandonne pas. Même lorsqu'il nous semble lointain il est présent. Gardez confiance, il est prêt à venir vous secourir en toutes circonstances.

    Au sein de leur épreuve, les disciples ont une vision brouillée, ils prennent Jésus (Yeshoua) pour un fantôme. Il est vrai que les circonstances douloureuses de la vie peuvent brouiller votre vision spirituelle. Vous perdez de vue la bonté, la fidélité et la grâce de Dieu.

    Alors le Seigneur vient pour les rassurer, "prenez courage, c'est moi, n'ayez pas peur". La venue de Jésus (Yeshoua) dans la barque suffit pour apaiser le vent et la tempête. Dieu qui est fidèle ne permettra jamais que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces. Au bon moment, il saura vous donner une parole d'encouragement et apporter la paix à vos âmes agitées par l'épreuve.

    Les disciples sont surpris ; la Bible dit que "leurs cœurs étaient endurcis" Marc 6.52. Parfois, nous-mêmes, lorsque nous traversons des moments difficiles, nous nous laissons envahir par la crainte, et par l'endurcissement. Peut-être est-ce votre cas ? S'il en est ainsi sachez que le Seigneur ne vous condamne pas. Par sa grâce, il vous vient en aide et vous permet de reprendre le chemin.

    L'épreuve de la tempête, après le miracle de la multiplication des pains, nous fait penser à l'expérience d'Eli qui, après la bénédiction du Carmel, se retrouve dans le désert entrain de fuir. La marche avec Jésus (Yeshoua) peut vous conduire des plus hauts sommets jusqu'aux vallées des larmes. Mais, il sera toujours là à vos côtés.

    Ces temps successifs, d'épreuves et de bénédictions, de tempêtes et de calme, contribuent à vous faire grandir dans la compréhension de la personne de Christ.

    Une prière pour aujourd'hui

    Seigneur, merci parce que tu es avec moi dans les bons moments, mais aussi aux heures sombres de l'épreuve. Je te fais confiance. Amen.
    http://www.topchretien.com
    Ajouté par moi (Yeshoua)
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
                
    « L'épreuve... pourquoi ? La tempête apaisée ou le test de la foi (Matthieu 14.22-33) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :