• Le plus ancien fragment de l'Evangile dans une momie égyptienne ?

    Article Journal De La Science
    Julie Aram - 20 Janvier 2015

    Un texte biblique datant du premier siècle de notre ère, qui serait vraisemblablement le plus vieux fragment de l'évangile de Marc connu à ce jour, a été découvert dans le masque d'une momie égyptienne, par une équipe du Acadia Divinity College de Wolfville, Canada.

    Cette découverte à priori étrange, s'explique lorsqu'on sait que certains masques de momies rudimentaires, étaient fabriqués à partir de papyrus, qui étaient ensuite peints. Il peut arriver, et c'est le cas de cette découverte, que parmi les couches de papyrus "ré-utilisé" certaines soient encore porteuses d'inscriptions.
    Concernant ce masque il s'avère que le fragment d'inscription appartient précisément à l'Evangile de Marc. Une découverte fort intéressante.
    Mais ce qui la rend réellement exceptionnelle, c'est que la datation de ce papyrus le fait remonter à la fin du 1er siècle - aux environs de l'an 90. Si cette mise à jour exceptionnelle est confirmée, il s'agit d'une confirmation supplémentaire du fait que les évangiles ont été rédigés - puis répandus - au cours du premier siècle. Ce qui contredit une fois de plus l'affirmation des détracteurs du christianisme qui se plaisent à placer la rédaction des évangiles vers le milieu du 3ème siècle. Une "bombe nucléaire" dans le petit monde feutré des "spécialistes" du texte.

    Bien que cette découverte remonte à 2012, et que Daniel B. Wallace en ait déjà fait état à l'époque, l'édition de ce manuscrit n'a toujours pas eu lieu, et la confidentialité autour de cette découverte oblige à en attendre la publication dans une revue scientifique.
    Cependant le responsable de l'équipe vient de confirmer (janvier 2015) que la datation de ce fragment remontait bien à la fin du 1er siècle.

    1. Source journaldelascience.fr > texte biblique momie egyptienne
    _____________________________________________________________________

    Notre commentaire

    Comme nous l'avons déjà mentionné dans la vidéo La résurrection de Jésus est-elle un fait historique les preuves ne manquent pas concernant l'authenticité du récit des évangiles. La proximité de date entre les faits rapportés, et la période de rédaction du récit, atteste fortement la validité des Evangiles.
    Si cette découverte est confirmée, elle constituera une preuve supplémentaire du fait que les évangiles ne sont pas une "légende tardive", rédigée des siècles après les événements, mais réellement le récit rapporté par les témoins oculaires de l'époque.
    Un nouveau désaveu cinglant pour les contradicteurs du christianisme.

    Source: http://oui-dieu-existe.fr

    « Une nouvelle datation de l'ExodeLa découverte d'un immense océan souterrain pourrait-elle expliquer l'origine des eaux du déluge biblique ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :