• Mieux comprendre le Seder de Pessah (Fête de Pâque)

    Mieux comprendre le Seder de Pessah (Fête de Pâque)

    Par Guy Vallée:

     

    CHABBAT PESSAH « PÂQUE » : lecture EXODE 12 : 21 – 51

     

    Rien ne peut s’opposer au plan de Elohim. Il avait dit à Abraham que sa descendance sera esclave dans un pays étranger, et qu’Il jugera la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront avec de grandes richesses.

    L’Egypte qui tenait les enfants d’Israël en esclavage, a été frappée de dix plaies, dont la dernière a été la mort de tous les premiers nés.

    L’institution de la Pâque.

    Elohim demande aux enfants d’Israël d’aller prendre du bétail et d’immoler la Pâque, de prendre un bouquet d’hysope, de le tremper dans le sang et de badigeonner le linteau et les deux poteaux de leur maison.

    Ce signe fera que l’ange de la mort passera au dessus des maisons qui auront ce signe.

                                          L'ANGE DE LA MORT ET LE PREMIER PESSAH.

    Mieux comprendre le Seder de Pessah (Fête de Pâque)

    Nous allons prendre un passage de notre dernière paracha qui va nous éclairer pour la suite :

    A savoir le jour de la commémoration de Pessah « Pâque »

    Pourquoi ce n’est pas un vendredi que Yeshoua a été crucifié ?

    Pourquoi le repas de Pessah, « Sainte scène pour certains », ne peut être commémoré qu’une fois par année ?

    La bible est claire sur le jour de Pessah « Pâque » 

    Lire EXODE 12 : 1 à 6

    Pour les Egyptiens l’agneau était sacré, et Elohim demande aux enfants d’Israël de prendre un agneau par famille, qu’ils allaient sacrifier quatre jours plus tard.

    Si nous faisons les calculs ; quatre jours après ce shabbat serait le mercredi, jour de la première fête de Pessah. 

    Ce qui nous confirme que Yeshoua « Jésus » n’est pas mort un vendredi comme il est dit puisque Yeshoua nous dit dans ce passage :

    Mieux comprendre le Seder de Pessah (Fête de Pâque)

    MATTHIEU 12 : 40  Car tout comme Jonas fut dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits.

    Vendredi après midi à dimanche il n’y a pas trois jours et trois nuits, quoi qu’il ait été dit que dans l’antiquité le premier jour compte pour un jour, mais cela ne répond pas au passage de Matthieu :

     « Il sera au sein de la terre trois jours, trois nuits »

    Selon le calendrier biblique ; l’agneau était tué le mercredi, donc Yeshoua a été crucifié ce même jour, et à la même heure.

    La veille avec Ses disciples il avait mangé la pâque, et en prenant le pain qui symbolisait Son corps, et le vin qui symbolisait Son sang, Il annonçait le sacrifice qu’Il allait accomplir.

    C’est pour cela qu’à chaque fête de Pessah « pâque » nous mangeons le pain sans levain qui représente le corps du Mashiah et buvons le vin qui représente Son sang.

    Le jour commençant au coucher du soleil, jeudi était la première nuit, c’était le shabbat de Pessah « Pâque »

    LUC 23 : 54   C’était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer. (nuit de mercredi à jeudi)

    C’était la préparation de Pessah « Pâque qui est un shabbat, puisque toutes les fêtes de Elohim sont des shabbat.

    Ce qui veut dire, qu’il y avait deux shabbat entre la mort de Yeshoua, et Sa résurrection. 

    Samedi était la troisième nuit qui a commencé le vendredi au couché du soleil, et la journée de samedi, la troisième journée.

    MARC 16 : 1  Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d’aller embaumer Jésus.

    Mieux comprendre le Seder de Pessah (Fête de Pâque)

    Il ne s’agissait pas du shabbat hebdomadaire (samedi), qui se terminait au coucher du soleil, mais certainement le shabbat de Pessah « Pâque » qui se terminait le jeudi soir au coucher du soleil, donc elles achetèrent ces aromates le vendredi, après le shabbat du jeudi.

    MARC 16 : 2  Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever.

     Elles avaient déjà ces aromates, qu’elles n’ont pas achetés le jour du shabbat, puisque cela est interdit, mais la veille, afin de se rendre dès le lever du soleil au sépulcre.

    Donc Yeshoua est ressuscité après la fermeture du shabbat, entre les deux soirs de samedi à dimanche.

    Nous constatons ce différent entre le calendrier biblique qui est un calendrier lunaire, et le calendrier Gréco-romain.

    Selon ce dernier la Pâque a eu lieu il y a presqu’un mois, alors que la Pâque selon la bible commencera avec le premier jour des pains sans levain le vingt deux, jusqu’au vingt neuf de ce mois.

    Si les enfants d’Israël n’avaient pas respecté le jour que Elohim leur avait donné, pour mettre le sang sur le linteau et les poteaux de leur maison, ils auraient tous, perdu leurs premiers nés.

      Il est important de respecter les commandements de Elohim, car nous connaissons les conséquences de la désobéissance.

    Pourquoi le repas de Pessah, « appelé Sainte scène pour certains », ne peut être commémoré qu’une fois par année ?

    Pessah « Pâque » est une fête annuelle ordonnée par Elohim, et Yeshoua accomplissait cette fête en respectant les instructions de Elohim.

    Si Il est notre Pâque cela ne change rien au calendrier de Elohim, Yeshoua « Jésus » Se substitut à l’agneau qui était immolé dans le temple, à la même heure qu’Il a été crucifié.

    Tout était conforme aux instructions de Pessah « Pâque » données par Elohim.

    Prendre certains versés de la bible pour montrer qu’il faut commémorer ce repas à tout temps, n’est pas conforme à ce que disent les écritures.

    Yeschoua après sa résurrection n’a pas fait de « Sainte scène » avec Ses disciples, alors qu’Il est resté quarante jours avec eux, mais ils ont partagé des repas.

    LUC 24 : 30  Pendant qu’Il était à table avec eux, Il prit le pain ; et, après avoir rendu grâces, Il le rompit, et le leur donna.

    Mieux comprendre le Seder de Pessah (Fête de Pâque)

    Je ne pense pas qu’il s’agissait d’une « sainte cène », ou de « l’eucharistie » puisqu’Il a dit, au jour de Pessah « Pâque », en partageant le pain et le vin :

    LUC 22 : 16  Car, Je vous le déclare, jamais plus Je ne la mangerai jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le Royaume de Dieu. »

    MARC 14 : 25  Je vous le dis en vérité, Je ne boirai plus jamais du fruit de la vigne, jusqu’au jour où Je le boirai nouveau dans le Royaume de Dieu.

    Si nous nous référons à la parole de Paul aux Corinthiens, il les mettait en garde sur leur manière de prendre ce pain et ce vin, qui représentent le corps et le sang de Yeshoua.

    1 CORINTHIENS 11 : 23  à lire :

    Quand nous lisons ce passage, nous voyons bien qu’il s’agit du repas de la pâque.

    Verset 26  Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.

    « Toutes les fois » : cela fait plus de deux mille seize fois que Pessah « Pâque » a été commémorée.

    Nous devons rappeler dans le Judaïsme, lors des fêtes de Pessah « Pâque », quatre coupes de vin étaient consommées, et la cinquième qui était la coupe réservée à Elie n’était pas prise.

    Car Elie était le prophète qui devait annoncer la venue du libérateur d’Israël, et Jean-Baptiste qu’on disait que c’était Elie, préparait le chemin pour Yeshoua (Jésus).

    Les Juifs prophétiquement réservaient cette coupe au Mashiah «  le Messie » 

    Paul expliquait aux corinthiens, chaque fois que vous vous réunissez pour la fête de Pâque, n’oubliez pas que cette coupe qui n’était pas touchée à Pessah « Pâque », est la coupe que Yeshoua « Jésus » prit, en annonçant qu’elle est la coupe de la nouvelle alliance en Son sang, qui est répandu pour tous.

    Il demandait aux Corinthiens de s’examiner avant de prendre cette coupe et de manger ce pain, ce jour des pains sans levain.

    Nous savons que le levain représente le péché, et nous ne pouvons pas venir à la table du Seigneur sans s’être examinés.

    D’ailleurs il est dit :

    1 CORINTHIENS  5 : 7 Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain. Car le Christ, notre Pâque, a été immolé.

    1 CORINTHIENS 11 : 33 - 34    33  Ainsi, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour le repas, attendez-vous les uns les autres.

    34  Si quelqu’un a faim, qu’il mange chez lui, afin que vous ne vous réunissiez pas pour attirer un jugement sur vous. Je réglerai les autres choses quand je serai arrivé.

    Ces deux passages montrent bien qu’il s’agit du repas de Pessah « Pâque », et Paul met en garde les nouveaux convertis de Corinthe, sur les conséquences de prendre ce repas indignement.

    EXODE 12 : 17 – 24 ordonnance perpétuelle.

    La pâque est une fois par année, Yeshoua respectait ce jour.

    LUC 2 : 42  Lorsqu’Il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête.

    MATTHIEU 26 :17  Le premier jour des pains sans levain, les disciples s’adressèrent à Jésus, pour lui dire : Où veux-Tu que nous Te préparions le repas de la Pâque ?

    Yeshoua fit la pâque le premier jour des pains sans levain, et nous constatons qu’il s’agissait d’un repas fait dans une maison, et c’est au cours de ce repas qu’Il présenta la coupe qui représentait le sang de la nouvelle alliance, et le pain qui représentait Son corps.

    La fête de pessah est une fête annuelle selon le commandement de Elohim :

    EXODE 13 : 10  Tu observeras cette ordonnance au temps fixé d’année en année.

    Dans le chapitre 23 de Lévitique Elohim donna à Israël sept fêtes annuelles à respectées, qu’Il dit Mes fêtes.

    Pessah « Pâque », les Pains sans levain, les Prémices, la Pentecôte « Shavouoth », la Fête des Trompettes « Roch Hachana », le Grand Pardon «Yom Kippour », et la Fête des Tabernacles « Souccot » 

    Ces fêtes ne sont pas des fêtes religieuses, mais elles sont là pour nous rappeler des évènements qui se sont produits et d’autres qui sont à venir, elles sont l’ombre des choses à venir, accomplies par Yeshoua.

    Aujourd’hui dans l’alliance renouvelée, Yeshoua nous appelle lors de ce repas de Pessah, de nous laver les pieds.

    Mieux comprendre le Seder de Pessah (Fête de Pâque)

    Beaucoup n’osent pas faire ce geste d’humilité, mais c’est un commandement qu’Il a donné à Ses disciples.

    Il faut déjà savoir si on est où pas disciple de Yeshoua.

    JEAN 13 : 2 – 15

    1 CORINTHIENS 5 : 4   Yeshoua est notre pâque (donc commémoration de la pâque), Il se substitut à l’agneau, mais rien n’a changé concernant le jour, le mois.

     

    (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.)

     

    « Pessah (La Pâque), le précieux joyaux des fêtes de l'Éternel : la fête et le repas à la lumière du Messie Yéshoua et des Sages d'IsraëlJuifs messianiques : un dénombrement en forte hausse ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :