• Biologie Médecine - Vidéo - 5 mn 23

     

     

    Que Moïse ait pu donner de telles prescriptions médicales, il y a 35 siècles, semble totalement impossible. Leur absolue justesse, au vu de l'époque et du contexte de leur rédaction est simplement stupéfiante et confirme la réalité de l'inspiration divine du texte biblique.

    Séquences de la vidéo
    1. La circoncision - un détail surprenant
    2. Echec à la contagion mortelle
    3. Réponse au fléau de la lèpre
    4. Moïse, les égyptiens et la médecine



    Quand une thèse de médecine aborde des prescriptions médicales de la haute antiquité, le résultat est certainement intéressant. Mais quand ces prescriptions se révèlent en accord avec la médecine moderne, l'intérêt se change alors en stupéfaction.
    On sait aujourd'hui que l'humanité aurait pu éviter des hécatombes, enrayer d'immenses épidémies meurtrières et connaître un immense bien-être au niveau de sa santé physique - si seulement les hommes avaient suivi les antiques presciptions de la Bible. Mais qui aurait été prêt à prendre ces textes au sérieux, et à en appliquer les prescriptions sans les comprendre ? Surtout dans un domaine aussi complexe et aux conséquences si lourdes !
    Pourtant la vérité est bien là, sous nos yeux.
    Cette vidéo met en lumière 3 prescriptions claires enseignées par Moïse.

    Leur caractère stupéfiant apparaît quand on prend conscience de leur absolue justesse - et du fait qu'elle ont été rédigées il y a 3500 ans dans un contexte historique et culturel empreint d'ignorance et de superstitions !


    Notes et références 

     

    1. Ces informations et beaucoup d'autres peuvent être retrouvées dans un des ouvrages du Dr C. Klopfenstein " La Bible et la santé " - ouvrage qui reprend sous une forme très accessible la matière de sa thèse de médecine - Ed. La pensée universelle - 7ème édition 
    La Bible et la santé

    Google +   > Et Pourtant Dieu existe
    sur Youtube  > Les stupéfiantes prescriptions médicales de Moïse
     

    ---- 09 Janvier 2015 ---- 

    Source: http://www.oui-dieu-existe.fr/?indice=stupefiante-medecine-moise-bible

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Et si les Evangiles et le Nouveau Testament étaient des récits fiables, véridiques, reposant sur des documents attestés ?!

    Lorsqu'on aborde les récits et les lettres qui constituent le Nouveau Testament, les pires suspicions sont à coup sûr exprimées à l'encontre de leurs auteurs, ainsi que de la transmission de ces écrits incroyables jusqu'à nous. On affirme que, soit ces textes sont de pures inventions, rédigés au cours des siècles par des écclésiastiques ou des manipulateurs - soit les vrais récits d'origine ont été rassemblés, modifiés et enjolivés par d'innombrables ajouts légendaires.
    En face de ces accusations, répétées ad nauséam par les contradicteurs du christianisme, se dresse pourtant une liste de faits solides, étayés par de vrais documents, et analysés par de vrais spécialistes.
    Mais encore faut-il prendre la peine de les examiner.
     

    Séquences de la vidéo                                                                                                              1. Des sources originelles aux copies                                                                                    2. Un nombre impressionnant de manuscrits

    3. Datation : Un ennemi de l'église nous renseigne
    4. Polycarpe, ami proche de l'apôtre Jean
    5. L'écrit d'un certain Clément, ami de l'apôtre Pierre
    6. Des milliers d'extraits et citations éparpillés partout
    7. Des fragments gros comme un timbre poste

    1

    Des textes originaux jusqu'à nous

    S'il est exact que nous appuyons principalement nos traductions sur 2 codex datés du milieu du 4ème siècle, le Vaticanus et le Sinaïticus (1) , il faut cependant comparer ce laps de temps entre originaux et copies, avec celui des autres écrits de l'antiquité. Il en ressort une première supériorité incontestable du texte du Nouveau Testament sur tous les autres écrits antiques


    2

    5000 manuscrits grecs - plus de 24000 manuscrits toutes langues confondues !

    Malgré les féroces persécutions romaines (2) et leurs tentatives d'éliminer toute trace de la foi chrétienne, il a subsisté d'innombrables manuscrits des Evangiles et du Nouveau Testament. La compétition entre le texte du Nouveau Testament et n'importe quel autre texte se solde par une victoire écrasante et définitive. Il n'existe aucun autre texte dont le nombre de manuscrits approche, même de loin, celui de cet écrit absolument unique. Même les plus grands, comme L'Iliade ou les écrits de Sophocle, sont laissés sur place ! Il en résulte que cette profusion de manuscrits a constitué un rempart infranchissable contre toute tentative de fraude, de corruption du texte, ou d'ajouts légendaires tardifs. Qu'on se le dise !


    3

    La question cruciale de la date de rédaction

    Bien que nos grands médias aiment à présenter le Nouveau Testament comme un ramassis de textes inventés, modifiés, truffés de légendes, impossibles à démêler d'éventuels événements réels, la réalité est toute autre.
    Les témoignages écrits, les documents d'époque, attestés et datés par de vrais spécialistes - papyrologues, épigraphistes, linguistes et autres historiens - attestent unanimement de l'extrême proximité des écrits avec les événements qu'ils relatent. C'est le cas d'un écrit de Marcion, un hérétique qui a laissé plusieurs écrits et nous apporte un indice solide sur la date réelle de rédaction du Nouveau Testament


    4

    Polycarpe, un disciple de la première heure, nous met les points sur les i

    L'historicité de Polycarpe n'est remise en question par personne. Ce personnage impressionnant (3) a été une figure de poids du christianisme primitif. Il n'était rien de moins que disciple et ami de l'apôtre Jean, un des 12 qui ont cotoyé Jésus tout au long de son ministère. Son témoignage est donc de la plus haute importance ! Cet homme remarquable a dépensé toute sa vie au service de la propagation de l'Evangile. Puis il a achevé sa course comme martyr, refusant de renier Jésus et refusant de nier ce qu'il savait être absolument véridique. Il a préféré la mort.
    Non seulement il a été un témoin pendant des décennies auprès de ses contemporains, mais il nous a laissé plusieurs écrits qui prouvent que les évangiles et tous les livres du Nouveau Testament étaient déjà en circulation de son vivant ! Ses écrits apportent des éléments irréfutables sur la période de rédaction des Evangiles et du Nouveau Testament.
    Son témoignage, jusqu'au martyr, est une répétition de ce que d'autres avant lui avaient répondu à ceux qui voulaient les faire taire " Nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu" (Actes 4: 20). Evidemment.


    5

    Clément de Rome est une autre figure de premier plan de la toute nouvelle église

    Il était ami et disciple du grand apôtre Pierre. Un autre témoignage de grande valeur ! Une de ses lettres, datée de 96, permet de situer la rédaction des Evangiles encore bien plus tôt.


    6

    36 000 extraits et citations éparpillés partout !

    Même si on avait perdu le texte du Nouveau Testament, on pourrait quasiment le reconstituer uniquement à l'aide des milliers de citations retrouvées dans des milliers de lettres, de commentaires et d'études qui circulaient parmi les premiers chrétiens. Un texte tellement lu, recopié, commenté - et disséminé - qu'il en est devenu indestructible - en dépit des tentatives d'éradication qu'il a subies.


    7

    P52, témoin minuscule d'un grand texte

    Ces quelques lettres sur un fragment de quelques centimètres carrés retrouvé en Egypte apportent une indication supplémentaire sur la période de rédaction de l'Evangile de Jean. Il confirme que cet évangile, écrit le dernier peu avant la fin du premier siècle était effectivement en circulation très peu de temps (4) après sa rédaction.

    Il existe d'autres fragments, dont certains, encore plus anciens, ont déclenché d'intenses contestations, provenant des rangs de ceux qui n'arrivent pas à admettre l'historicité réelle des récits du Nouveau Testament. (5)



    Notes et références1. Version numérique du codex Sinaïticus
    2. Les persécutions romaines sous Dioclétien persécution
    3. Polycarpe dans patristique.org Polycarpe de Smyrne - Ce site comporte de nombreux textes des pères apostoliques (qui ont immédiatement succédé aux apôtres) et des pères de l'église (toutefois moins intéressants au niveau apologétique parce que plus tardifs et davantage associés à la tradition catholique) - Des ressources précieuses les Pères
    4. Le manuscrit P52 sur Wikipedia manuscrit P52

    5. Voir également la découverte récente d'un fragment de l'Evangile de Marc, très ancien, retrouvé dans une momie égyptienne fragment de l'évangile dans une momie
    Un autre article montrant la polémique qui a fait rage autour d'un autre fragment de l'Evangile de Marc, retrouvé à Qumran, et daté d'avant 70 ! Une bombe archéologique qui a soulevé un flot de critiques acerbes Les fragments 7Q4 et 7Q5

    Quoi qu'il en soit les évidences non contestées sont largement suffisantes pour attester la proximité entre le moment de la rédaction du texte et les événements qu'il rapporte.

    Source: http://www.oui-dieu-existe.fr/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Article Maxisciences

    Un océan gigantesque découvert à 700km sous la surface de la Terre


    Publié par Morgane Henry, le 17 juin 2014

    Un réservoir d'eau contenant l'équivalent de trois fois le volume de l'ensemble des océans de la planète a été découvert sous la surface de la Terre. Retrouvé sous une couche de roches à plus de 700 km de profondeur, il pourrait permettre aux scientifiques d'en savoir plus sur l'origine de l'eau sur Terre. Et si l'eau sur Terre provenait d'un gigantesque réservoir souterrain ? C'est en tout cas ce que pense une équipe de chercheurs, après avoir découvert un océan situé à plus de 700 km de profondeur, et contenant près de trois fois le volume d'eau contenu sur Terre.


    Un océan gigantesque à 700 km sous la surface de la Terre par Gentside Découverte
    Les scientifiques espèrent d'ailleurs que cela leur permettra de mieux comprendre le cycle de l'eau sur Terre mais aussi comment la tectonique des plaques déplace l'eau entre la surface et ce réservoir. Réservoir gigantesque. Ce mystérieux réservoir était en réalité dissimulé au coeur d'une roche bleue, connue sous le nom de ringwoodite, à 700 km de profondeur dans le manteau terrestre, c'est-à-dire la couche de roches brûlantes située entre la surface de la Terre et son noyau. La taille impressionnante du réservoir, trois fois le volume des océans de la planète, pourrait permettre d'en savoir un peu plus sur l'origine de l'eau sur Terre. En effet, certains géologues estiment que l'eau est arrivée sur Terre suite à l'impact de comètes. Mais cette découverte vient plutôt s'ajouter à une autre théorie selon laquelle les océans ont progressivement suinté de l'intérieur de la Terre. "C'est une preuve solide que l'eau sur Terre est venue de l'intérieur", estime Steven Jacobsen, de la Northwestern University dans l'Illinois, et auteur principal de l'étude. Selon lui, cette eau cachée pourrait également servir de tampon pour les océans. Cela expliquerait ainsi pourquoi leur taille n'a pratiquement pas changé (c'est nous qui soulignons - NDLR) depuis des millions d'années.
    Le parcours des ondes sismiques révèle la présence d'eau. L'équipe de Steven Jacobsen a utilisé pas moins de 2.000 sismographes à travers les États-Unis afin d'étudier les ondes sismiques générées par plus de 500 tremblements de terre. Ces ondes se déplacent à l'intérieur de la Terre, y compris dans le noyau. Toutefois, elles peuvent être largement détectées à la surface. "Après un séisme, les ondes font sonner la Terre comme une cloche pendant plusieurs jours", précise Steven Jacobsen, repris par le New Scientist. En mesurant la vitesse de ces ondes, en fonction de la profondeur, les chercheurs ont pu déterminer quel type de roches elles traversaient. Le réservoir d'eau s'est ainsi révélé de lui-même car les ondes ont ralenti lorsqu'elles ont traversé la roche humide… Ces découvertes des deux chercheurs viennent soutenir une étude récente menée par Graham Pearson, de l'Université d'Alberta. Le scientifique avait pu étudier un diamant provenant de la zone de transition et amené jusqu'à la surface grâce à un volcan. Il avait ainsi découvert qu'il contenait des ringwoodites porteuses d'eau. Ses résultats constituaient la première preuve solide qu'un large volume d'eau était dissimulé dans la zone de transition.
    "Nous devrions être heureux de la présence de ce réservoir. S'il n'était pas là, il serait à la surface de la Terre et les sommets des montagnes seraient la seule terre visible" (c'est nous qui soulignons - NDLR) , explique Steven Jacobsen. "La zone de transition peut contenir beaucoup d'eau, peut-être le même volume que l'ensemble des océans de la planète réunis" , affirme Brandon Schmandt…

    1. Source maxisciences.com > un océan gigantesque
    _____________________________________________________________________

    Notre commentaire

    La Bible mentionne curieusement que lors du grand déluge qui a recouvert toutes les montagnes, les eaux surgirent du sol.
    Le texte dit précisément "en ce jour là, les sources du grand abîme jaillirent et les écluses du ciel s'ouvrirent. Il y eut de la pluie sur la terre 40 jours et 40 nuits". (Genèse chap. 7 v. 11)
    Depuis longtemps les sceptiques ont opposé au récit biblique du déluge le fait que, si toute l'humidité présente dans l'atmosphère était précipitée brusquement sur terre, cela produirait une pluie abondante, mais certainement pas une masse d'eau capable de submerger des montagnes !
    Le texte biblique mentionne cependant en première position une origine pour le moins "curieuse" et qui semblait totalement fictive "les sources du grand abîme".
    Il semble que dans la terminologie biblique l'abîme soit associé aux mers ou aux océans. Si c'est vrai, le texte biblique ferait allusion aux sources des océans. Le rapprochement avec cette découverte est frappante - si effectivement les océans trouvent leur origine dans une immense masse d'eau sous-terraine.
    Et il devient alors possible d'envisager qu'un événement majeur (séisme, volcan, ... ) ait pu ouvrir une faille de communication entre ces eaux sous-terraines et les océans du globe - produisant un véritable déluge - qui aurait effectivement pu submerger les montagnes, jusqu'à modifier la topographie de la croute terrestre.
    Une hypothèse intéressante.

    Source: oui-dieu-existe.fr

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Article Journal De La Science
    Julie Aram - 20 Janvier 2015

    Un texte biblique datant du premier siècle de notre ère, qui serait vraisemblablement le plus vieux fragment de l'évangile de Marc connu à ce jour, a été découvert dans le masque d'une momie égyptienne, par une équipe du Acadia Divinity College de Wolfville, Canada.

    Cette découverte à priori étrange, s'explique lorsqu'on sait que certains masques de momies rudimentaires, étaient fabriqués à partir de papyrus, qui étaient ensuite peints. Il peut arriver, et c'est le cas de cette découverte, que parmi les couches de papyrus "ré-utilisé" certaines soient encore porteuses d'inscriptions.
    Concernant ce masque il s'avère que le fragment d'inscription appartient précisément à l'Evangile de Marc. Une découverte fort intéressante.
    Mais ce qui la rend réellement exceptionnelle, c'est que la datation de ce papyrus le fait remonter à la fin du 1er siècle - aux environs de l'an 90. Si cette mise à jour exceptionnelle est confirmée, il s'agit d'une confirmation supplémentaire du fait que les évangiles ont été rédigés - puis répandus - au cours du premier siècle. Ce qui contredit une fois de plus l'affirmation des détracteurs du christianisme qui se plaisent à placer la rédaction des évangiles vers le milieu du 3ème siècle. Une "bombe nucléaire" dans le petit monde feutré des "spécialistes" du texte.

    Bien que cette découverte remonte à 2012, et que Daniel B. Wallace en ait déjà fait état à l'époque, l'édition de ce manuscrit n'a toujours pas eu lieu, et la confidentialité autour de cette découverte oblige à en attendre la publication dans une revue scientifique.
    Cependant le responsable de l'équipe vient de confirmer (janvier 2015) que la datation de ce fragment remontait bien à la fin du 1er siècle.

    1. Source journaldelascience.fr > texte biblique momie egyptienne
    _____________________________________________________________________

    Notre commentaire

    Comme nous l'avons déjà mentionné dans la vidéo La résurrection de Jésus est-elle un fait historique les preuves ne manquent pas concernant l'authenticité du récit des évangiles. La proximité de date entre les faits rapportés, et la période de rédaction du récit, atteste fortement la validité des Evangiles.
    Si cette découverte est confirmée, elle constituera une preuve supplémentaire du fait que les évangiles ne sont pas une "légende tardive", rédigée des siècles après les événements, mais réellement le récit rapporté par les témoins oculaires de l'époque.
    Un nouveau désaveu cinglant pour les contradicteurs du christianisme.

    Source: http://oui-dieu-existe.fr

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Source: oui-dieu-existe.fr

    Par les docteurs John J. Bimson et David Livingston
    Publié à l'origine dans Biblical Archaeology Review - Sept/Oct 1987
    Article traduit et reproduit avec permission (lien vers original en bas de page)
    (c) Archéologue Dr. David P. Livingston, Ph.D.

    Conquête de Canaan par les israélites



    Parmi les spécialistes de la Bible et les archéologues, on considère presque comme un axiome que les Israélites sont entrés en Canaan aux environs de 1230 / 1220 av. J.-C. En terme de période archéologique, cela se situerait vers la fin de la période du Bronze Final, c'est-à-dire selon les Dates Généralement Acceptées (DGA) la période 1550 à 1200 av. J.-C.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire