• PARACHA VAYESHEV (IL DEMEURA)

     

    PARACHA VAYESHEV   (IL DEMEURA)

     

    Par Guy Vallée:

    PARACHA VAYESHEV          "Il demeura"

                                                         "BERESHIT"      Genèse 37:  1 à 40: 23

    HAFTARAH                             "AMOS"               Amos     2:   6 à   3:   8

    BRIT'HADASHA                    "YO'HANAN"     Jean      19: 17 à 24 

     

    La paracha commence avec ce verset:

    GENESE 37 : 1   Jacob demeura dans le pays de Canaan, où avait séjourné son père.

    On pourrait se dire que Jacob est arrivé dans un lieu de repos, après ses multiples aventures.

    Depuis qu’il a eu ce droit d’aînesse et la bénédiction de son père, il a dû affronter tant d’épreuves : Fuir Canaan pour échapper à son frère qui voulait le tuer, il s’est trouvé  pourrait-on dire comme esclave chez Laban, où il a travaillé dure pour avoir ses deux femmes Léa et Rachel, il a ensuite échappé à son beau père Laban et ses fils qui commençaient à être menaçants envers lui, ensuite affronter son frère Esaü qui venait à sa rencontre avec 400 hommes pour le tuer.

    Et le voila à Canaan dans le pays de son père, où il pensait finir ses jours en paix, s’appuyant sur les promesses faites par Elohim. Mais un évènement tragique vient le frapper : ses fils lui font part de la mort de leur frère Joseph, son préféré, à qui il avait fait une tunique de plusieurs couleurs.

    Cette tunique était un signe de souveraineté, et de domination sur ses autres frères.

    PARACHA VAYESHEV   (IL DEMEURA)

    En observant la vie des patriarches, nous constatons la reproduction de certains faits.

    Abraham eu un premier fils avec sa servante Agar, Ismaël. Il l’aimait, mais Sara lui demanda de chasser sa servante avec son fils, ce qui déplus à Abraham, mais Elohim lui dit d’écouter sa femme.

    Isaac le fils de la promesse avait une préférence pour son fils aîné Esaü, mais Rebecca son épouse fit passer Jacob pour Esaü, pour qu’il reçoive à sa place la bénédiction  de premier né.

    Et voila Jacob qui a une préférence pour Joseph à l’insu de son premier fils Ruben.

    Si on se réfère à l’histoire : Jacob était amoureux de Rachel, et Laban lui donna Léa l’aînée avant la cadette selon la tradition, c’est certainement la raison de la préférence de Jacob pour le premier fils de Rachel.

    Nous avons aussi mentionné cette reproduction des mêmes évènements concernant la stérilité des matriarches.

    Ces situations peuvent emmener beaucoup d’interrogations, mais les écritures nous disent :

    ESAÏE  55 : 8    Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel.

    On pourrait aussi se poser la question, pourquoi un homme juste par lequel Elohim veut manifester Sa gloire, passe par autant d’épreuves.

    Nous sommes dans une permanence formation sur cette terre, et nous devons regarder dans le futur.

    Cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas en paix, tout en étant investis dans notre appel.

    Notre Maître veut que nous regardions dans l’éternité, c’est la récompense qu’Il réserve à tous ceux qui marchent selon Ses plans.

    Nous devons nous désintéresser de ce monde, et regarder au monde futur.

    COLOCIENS 3 : 2    Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

    Lire 2 CORINTHIENS 4 : 7 A 5 : 10

    Paul ne s’arrêtait pas aux choses qui pouvaient l’affecter dans ce monde dans lequel il vivait, mais il regardait à la Jérusalem céleste.

    PHILIPIENS 3 :  14  je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ.

    Et voila Joseph confronté à ses frères qui veulent le tuer, parce que c’était le préféré de leur père, à cause des songes qui l’élèveraient au dessus d’eux.

    Pour Jacob le droit d’aînesse revient à Joseph, devant Juda qui avait succédé à son frère Ruben, déchu à cause de sa relation avec la concubine de son père.

    Jacob envoya Joseph à Sichem où ses frères faisaient paître le troupeau, pour avoir de leur nouvelle.

    En le voyant venir de loin  ils complotèrent de le tuer.

    GENESE 37 : 19  Ils se dirent l’un à l’autre : Voici le faiseur de songes qui arrive.

    20  Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes ; nous dirons qu’une bête féroce l’a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes.

    21  Ruben entendit cela, et il le délivra de leurs mains. Il dit : Ne lui ôtons pas la vie.

    22  Ruben leur dit : Ne répandez point de sang ; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père.

    Juda détourna ses frères du projet de faire couler le sang de Joseph, alors ils le mirent dans une citerne, mais par la suite ils décidèrent de le vendre à des Ismaélites de passage.

    Ils plongèrent sa tunique dans le sang d’un bouc, et la transmirent à Jacob en lui disant qu’une bête féroce avait tué Joseph.

    PARACHA VAYESHEV   (IL DEMEURA)

    Joseph fût ensuite vendu en Egypte à Potiphar un officier de Pharaon, pour  se trouver après en prison, à cause de la femme de ce fonctionnaire qui voulait coucher avec lui.

    Vu son refus, elle l’accusa d’avoir voulu la violer.

    Nous découvrons certaines similitudes entre la vie de Joseph et celle du Mashia’h dans Son ministère terrestre.

    1 -    LE REJET :

    Joseph a été rejeté par ses frères, car ils savaient que le plan d’Elohim se ferait à travers lui, ils avaient connaissance des promesses d’Elohim à Abraham, Joseph était considéré par Jacob comme premier fils, et ils se rappelèrent des songes  qui le plaçaient au dessus d’eux.

    Yeshoua « Jésus » a  connu le rejet.

    LIRE ESAÏE 53 

    Ce passage de la bible nous montre comment Il a vécu le rejet.

    Dès Sa naissance Il fût rejeté, quand Marie et Joseph cherchaient un lieu pour habiter, personne n’a ouvert pour qu’Il puisse naître sous un toit.

    Rejeté par Son propre disciple :

    MATTHIEU  26 : 74    Alors il se mit à faire des imprécations et à jurer : Je ne connais pas cet homme. Aussitôt le coq chanta.

    LUC  17 : 25   Mais il faut auparavant qu’Il souffre beaucoup, et qu’Il soit rejeté par cette génération.

    Le rejet peut causer une très grande souffrance, et surtout si ce sont des proches les principaux responsables.

    PARACHA VAYESHEV   (IL DEMEURA)

    Le rejet peut provoquer une blessure profonde, elle provoque la peur de l’abandon, et aussi une mauvaise estime de soi.

    La personne rejetée ne sait plus qui elle est vraiment, elle ne reconnait plus sa vraie valeur, et ce cache derrière un masque.

    La dépression et le suicide sont en grande partie à l’origine de cet isolement.

    Dans notre vie nous avons certainement été confrontés à ce mal.

    -         Rejet pour notre foi

    -         Nos convictions

    -         Par manque d’amour

    « L’origine de ce manque d’amour peut remonter depuis le sein maternel, et elle affecte directement notre âme » :

    -         Un enfant non désiré

    -         La suite d’un viol

    -         Choix du sexe (fille ou garçon)

    -         Préférence

    Mais pour nous qui sommes nés de nouveau, nous avons été acceptés par le Père, c’est  à travers de Yeshoua Amashia’h « Jésus le Messie », que nous sommes délivrés du rejet, car Lui-même a connu le rejet. 

    ESAÏE 53 : 5     Mais Il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui, Et c’est par Ses meurtrissures que nous sommes guéris.

    Le pardon est le remède le plus efficace pour guérir le rejet :

    PARACHA VAYESHEV   (IL DEMEURA)PARACHA VAYESHEV   (IL DEMEURA)

    Nous le verrons dans la paracha Vayigashe , comment Joseph pardonna ses frères.

    Yeshoua malgré tout ce qu’Il subissait, Il disait à Son Père, pardonne les parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font.

    Même quand nous avons raison, pour être guéri et guérir l’autre, nous devons pardonner.

    C’est ce qu’a fait Joseph, et c’est aussi ce qu’a fait Yeschoua « Jésus ». 

    L’ACCUSATION

    Petite définition de l’accusation selon le Larousse :

    « Action d’accuser quelqu’un de lui imputer un crime, une faute ; ce dont on l’accuse »       

    Comme Joseph il a été accusé de choses qu’il n’avait pas faites, et il a été  condamné.  

    Joseph a été accusé de viol.

    GENESE 39 : 13 – 18

    Yeshoua accusé de malfaiteur.

    JEAN 18 : 29 - 30   Pilate sortit donc pour aller à eux, et il dit : Quelle accusation portez-vous contre cet homme ?

    30  Ils lui répondirent : Si ce n’était pas un malfaiteur, nous ne te l’aurions pas livré.  

    Yeschoua a été condamné.

     ROMAIN 8 : 1   Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.

    L’acte qui nous condamnait a été cloué à la croix.

    PARACHA VAYESHEV   (IL DEMEURA)

    La tunique que portait Joseph n’a pas été déchirée, alors que la mise en scène de ses frères démontrait qu’il avait été tué par une bête féroce, ils n’ont pas  déchiré sa tunique.

    La tunique de Yeshoua fût tirée au sort, mais n’a pas été déchirée :

    JEAN  19 : 24 (19-23) Et ils dirent entre eux: (19-24) Ne la déchirons pas, mais tirons au sort à qui elle sera. Cela arriva afin que s’accomplît cette parole de l’Ecriture : Ils se sont partagé mes vêtements, Et ils ont tiré au sort ma tunique. Voilà ce que firent les soldats.

    Au centre de cette paracha apparait l’histoire de Juda, qui pour son premier fils Er prit une femme nommée Tamar, son fils mourut, il lui promit son fils Schéla et lui dit d’attendre qu’il soit grand.

    Mais Juda n’a pas respecté ses engagements, et Tamar s’est déguisée en prostituée, Juda l’aborda et Tamar donna naissance à des jumeaux, dont l’un deux Pérez a été l’ancêtre de Boaz qui a été le grand père du roi David, ancêtre du mashia’h « Messie »

    MATTHIEU 1 : 1  Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham.

    Malgré tout ce que Juda a fait de mal aux yeux d’Elohim, c’est par sa lignée que le Mashia’h a été enfanté.

    Nous avons vu au début de notre paracha, que Juda succédait au droit d’aînesse de Ruben qui avait couché avec la concubine de son père, et en final c’est à Joseph que ce droit a été donné.

    Mais cela n’a pas empêché que c’est par la lignée de Juda que descend le Mashia’h.

    GENESE 49 :10  Le sceptre ne s’éloignera point de Juda, Ni le bâton souverain d’entre ses pieds, Jusqu’à ce que vienne le Schilo, Et que les peuples Lui obéissent.

    PARACHA VAYESHEV   (IL DEMEURA)

    Elohim peut par Sa miséricorde changer le cours des choses, et malgré nos faiblesses, nous pouvons êtres des instruments entre Ses mains pour accomplir Sa volonté.

    Joseph interprète les songes de ses deux codétenus

    Nous verrons dans la prochaine paracha, que c’est grâce à cette interprétation, que Joseph verra l’accomplissement de ses songes, et qu’il se trouvera à la tête de L’Egypte.

     

    Shabbat Shalom /Vé/ Shavoua Tov / Que la Paix Soit avec Vous /et/ Bonne Semaine ! 

     (Copie autorisée, à condition d'en redonner le texte intégral et la source.)

     

    « Parachah "Vayyéchév" (il demeura)Hanoukka, fête éminemment prophétique. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :