• Quelques réflexions d'un juif messianique

     

    Écrit par Ghennassia Paul on 4 novembre 2008. Posted in Messages qui concernent le messianisme  

    Additif à l’article précédent : « Qui est responsable de la mort de Yéshoua appelé Jésus ? »  

    Comment un christianisme faussé a interprété les Ecritures : ce qui a été dit pendant 20 siècles et qui a créé l’antisémitisme. 

    1. Les Juifs sont déicides = faux … peut-on admettre que Dieu soit mort ? Yéshoua est le Fils de Dieu, une partie de la Divinité (Elohim) mais, venu en chair, il est mort en tant qu’homme à Golgotha, cependant, il est ressuscité et il est dans les Cieux à la droite du Père. 

      Les Juifs ont dit : « Que son sang retombe sur nous et nos enfants » = Jamais le sang de Yéshoua n’a été une condamnation, mais toujours une bénédiction « le sang de Yéshoua purifie de tout péché ». Personnellement, moi qui suis Juif, je peux affirmer que quatre générations dans ma famille ont été sauvées par le sang de Yéshoua notre Messie : ma mère à 90 ans l’a accepté comme son Messie, moi et ma première épouse (depuis longtemps dans la Patrie Céleste), cinq de mes filles avec leurs époux et plusieurs de mes petits-enfants. Le sang de Yéshoua a été pour nous une bénédiction ; d’ailleurs, n’a-t-il pa : « Père, pardonnes-leur car ils ne savent ce qu’ils font. » Il me semble que le cri de quelques insensés ne peut prévaloir sur la prière du Seigneur et Messie Yéshoua.  

    3. Durant 20 siècles, le christianisme dans son ensemble a enseigné (et même à l’heure actuelle, quelques évangélistes ou pasteurs bornés) que Dieu a rejeté Israël et que l’Eglise a pris la place d’Israël. Toute la Bible dit le contraire. Par Jérémie déjà, Elohim disait à Israël : « Je t’aime d’un amour éternel, c’est pourquoi je te conserve ma bonté. Je te rétablirai encore et tu seras rétablie, vierge d’Israël » (Jérémie 31 : 3) ; mais encore l’apôtre ou Shaliah Paul qui affirme avec force : « Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Loin de là ! Car moi  aussi  je  suis  Israélite…Dieu n’a pas rejeté son peuple qu’il a
    connu d’avance. » (Romains 11 : 1 à 2). L’Eglise n’a pas pris la place d’Israël, mais elle est née de ce peuple et greffée sur l’olivier franc d’Israël et Paul confirme : les païens (Gentils des nations) sont cohéritiers, forment un même corps et participent à la même promesse (avec et à côté d’Israël) en Yéshoua (Jésus) le Messie par l’Evangile (Ephésiens 3 : 6). Si Israël a été mis de côté pour un temps, c’était pour permettre le salut des Gentils des nations (voyez Romains 11 : 11 et 15).
     

    4. Actuellement, l’Eglise des Gentils se trouve confrontée avec un événement prophétique et biblique auquel elle ne s’attendait pas. En effet, des multitudes de Juifs à travers le monde et même en Israël ont accepté et croient en Yéshoua le Messie. Ils ont constitué de multiples Assemblées Messianiques : on les appelle « Yéoudim Meshihim – Juifs Messianiques ». Le Seigneur avait dit par Isaïe le prophète que d’Israël sortira « un reste et qu’ils seront des signes et des présages en Israël (lire Isaïe 8 : 17 à 18 et 10 : 20 à 23). Paul le Shaliah dit qu’ils sont « un reste selon l’élection de la grâce » (Romains 11 : 5). 

    5. Le christianisme dans son ensemble (à quelques exceptions près) se sent très embarrassé ne sachant plus l’attitude à adopter et se trouve dans la même situation que le fils resté avec son père dans la parabole du fils prodigue (Lire Luc 15 : 11 à 32). Beaucoup ont pensé qu’un Juif qui accepte son Messie devient automatiquement un Chrétien, ce qui est faux car chaque humain garde ses caractéristiques physiques, culturelles, sociologiques, etc. A plus forte raison, et toute la Bible l’affirme, un Juif reste un Juif ! Paul croyant et serviteur du Messie ne dit pas « j’étais Juif » mais « je suis Juif » (Actes 21 : 39 – 22 : 3).  

    6. Peut-être est-il nécessaire de rappeler à nos amis chrétiens que Elohim a choisi le peuple d’Israël et l’appel peuple élu, qu’il a choisi une tribu, celle de Juda dont les Juifs portent le nom en même temps que celui du Seigneur (Yéhoud, il y a la racine Ya de Yahvé), qu’à cette tribu appartiennent Myriam et Joseph et que le Messie Yéshoua est aussi Juif, qu’il a dit que le salut vient des Juifs « hayéshoua mine hayéoudim hi » (Yéshoua – La Bible – Les Juifs). Peut-être est-il aussi nécessaire de rappeler que toute la Bible a été écrite par des prophètes juifs, même la Nouvelle Alliance puisque les
    disciples et apôtres inspirés étaient Juifs … et que le Messianisme (devenu Christianisme dans les nations) a commencé par des Juifs depuis la Pentecôte.
     

    7. Il est cependant nécessaire de préciser que, dans toutes nos Assemblées Messianiques dans le monde, Israël, USA, Angleterre, etc … et aussi à Paris et à Bruxelles, de nombreux Chrétiens se joignent à nous, à nos conférences et congrégations, sentant normal de retrouver leurs racines bibliques. Ce qui déjà était normal au temps des disciples autrefois est aujourd’hui une réalité « afin que des deux (Juifs et Gentils) il n’y ait plus qu’un seul peuple … et que le mur de séparation et d’inimitié soit supprimé » (Ephésiens 2 : 14).  

    En conclusion : Toutes ces précisions vérifiables avec la Bible montrent que Elohim n’en a pas terminé avec son peuple et que Yéshoua (appelé Jésus) va revenir à Jérusalem, au milieu des Juifs et régnera depuis Jérusalem sur le monde entier. Ce que tous nos amis chrétiens savent bien ! Alors … remettons les pendules à l’heure et … à bon entendeur « Shalom » !  

    Paul  GHENNASSIA