• Remèdes naturels au quotidien

    Ruth Administratrice Aujourd'hui à 1:05

    Remèdes naturels au quotidien

    Siracide 38:1-15
    Le médecin rend service, honore-le, car c'est YHWH qui l'a créé, lui aussi. 
    En effet, son pouvoir de guérir lui vient du Très-Haut, et le roi lui fait des cadeaux. 
    Le médecin peut être fier de ses connaissances, les gens importants l'admirent. 
    Les plantes qui guérissent sont tirées de la terre, c'est donc YHWH qui les a créées. Une personne de bon sens ne les méprise pas. 
    C'est bien avec un morceau de bois que Moïse a rendu l'eau potable. 
    Il a donné la science aux humains afin qu'ils lui rendent gloire pour ses actions puissantes. 
    Le pharmacien se sert des plantes pour faire des mélanges. Et c'est YHWH qui soigne et calme la douleur. Ainsi, Il continue toujours à agir, et dans le monde entier, la santé vient de Lui. 
    Mon enfant, quand tu es malade, ne sois pas négligent, mais prie YHWH, et Il te guérira. 
    Abandonne tes erreurs, agis bien et purifie ton cœur de toutes ses fautes. 
    Si tu en as les moyens, offre à Elohim une poignée de farine avec de l'encens et de l'huile.
    Puis laisse agir le médecin, car c'est YHWH qui l'a créé, lui aussi. Le médecin doit rester près de toi, car tu as besoin de lui. 
    Le moment viendra sûrement où ta santé dépendra de lui. 
    En effet, à leur tour, les médecins prieront YHWH. Il leur donnera alors de calmer la douleur du malade, de le guérir et de le garder en vie. Si quelqu'un agit mal envers son Créateur, qu'il tombe entre les mains du médecin!

    Voyons donc ici juste quelques uns de ces remèdes naturels qui soignent le corps humain que je veux vous partager, remèdes que notre Elohim dans Sa Grande Bonté nous a donné, pour peu que nous ayons connaissance de leurs bienfaits et de leurs effets.

     

     

    ● Huile de Noix de Coco Biologique vierge non raffinée:

    Remèdes naturels au quotidien

     

     Cette huile a des vertue incroyables, la prendre non raffinée c'est important et bien sûr biologique en plus elle a bon goût et elle sent bon.


    L’acide laurique qui est l’ EGFP primaire dans l’huile de noix de coco; est un acide gras rare qui sert à soutenir la fonction immunitaire. 

    Il y a beaucoup de recherches en cours sur l’huile de noix de coco et les premiers résultats montrent que l’acide laurique peut augmenter votre taux de cholestérol HDL (sain) et abaisser votre taux de LDL (mortelle) cholestérol. Une fois que l’acide laurique est traité dans le corps, il est transformé en monolaurine qui a des propriétés anti – virales, anti -bactériennes et anti-fongiques , ainsi que des propriétés de renforcement du système immunitaire.  

    Une étude publiée par D.O. Ogbolu dans le Journal of Medicinal Food a montré des propriétés antimicrobiennes de l’acide laurique. En convertissant à monolaurine dans le corps, il tue les bactéries associées à des ulcères d’estomac.  Des effets positifs ont aussi été trouvées pour traiter l’ostéoporose.

    Étendre une mince couche d’huile de noix de coco sur les coupures et les brûlures afin d’accélérer le processus de guérison.

    Les piqûres d’insectes – lorsque appliqué directement sur une piqûre d’insecte, l’huile de noix de coco peut arrêter les démangeaisons et sensation de brûlure ainsi que accélérer le processus de guérison.

    Les problèmes de peau – huile de noix de coco soulage les problèmes de peau tels que le psoriasis , la dermatite et l’eczéma.

    Elle sert aussi à hydrater le corps:

    Digestion – les graisses saturées dans l’huile de noix de coco ont des propriétés anti – bactériennes qui aident à contrôler, les parasites et les champignons qui causent l’indigestion et d’autres problèmes de digestion tels que le syndrome du côlon irritable. 

    La graisse contenue dans l’huile de coco contribue également à l’absorption des vitamines, minéraux et acides aminés.

    L’huile de noix de coco a été testée pour stimuler le métabolisme, améliorer la fonction de la thyroïde, et intensifier les niveaux d’énergie, qui tous contribuent à diminuer votre graisse non désirée.

    Peut soulager le reflux acide et l’indigestion lorsqu’il est pris à chaque repas.

    Cholestérol – améliore HDL ( «bon» cholestérol ) de LDL ( «mauvais» cholestérol

    Le pied d’athlète: anti-fongique, anti-bactérien:

    Insectifuge –  l’huile de coco à elle seule repousse les maringouins et autres petits piqueurs nuisibles!

    Retirer les diachylons– étendre un peu d’huile sur le diachylon et frotter doucement avec les doigts jusqu’à ce que le pansement s’enlève sans douleur!

    L'huile de coco est antiseptique, un très bon dentifrice naturel qui selon des recherches détruit la bactérie responsable des caries, elle fait briller les dents et enlève la mavaise haleine.

    Alors que les dentifrice industriels sont toxiques:

    L'huile de coco répare aussi les cheveux, les renforce et les soigne.


    ● Le lait de coco est aussi bon car riche en Fer en Phosphore qui est bon pour les os et contient aussi de la vitamine C.

    Par contre privilégier pour boire la boisson au lait de coco biologique qui est du lait de coco dilué dans de l'eau afin d'être facile à boire et à digérer car le lait de coco en tant que tel est plutôt de la crème et il est très gras donc difficile à digérer, à moins de le diluer fortement avec de l'eau, on l'utilise donc tel quel pour cuisiner dans des gâteaux, ou plats salés ce qui le rend plus digeste.


    ● L'eau de coco biologique est aussi très bonne pour la santé:

    Composée d’eau à 95%, elle contient également d’importants nutriments comme du sucre, des vitamines, des minéraux, des acides aminés et des phytohormones, qui en font une véritable source de bienfaits pour notre organisme.

    Elle évite la déshydratation:

    L’eau de coco est une boisson naturelle qui peut nous aider à réhydrater notre organisme, car elle contient cinq électrolytes essentiels dont notre corps a besoin pour réguler sa température.

    De plus, elle contient des minéraux importants comme le potassium, le magnésium, le calcium, le sodium et le phosphore, qui aident à améliorer le rendement physique, et qui apportent de l’énergie à l’organisme.

    Elle apporte de l’énergie:

    L’eau de coco contient 295 mg de potassium, donc une tasse d’eau de coco contient plus de ce minéral qu’une banane.

    Elle améliore la digestion:

    L’eau de coco agit comme un tonique digestif, et elle est fréquemment consommée pour lutter contre certains troubles tropicaux, comme la grippe stomacale, la dysenterie, la constipation ou les parasites intestinaux.

    Elle renforce le système immunitaire:

    Grâce à sa forte teneur en acide laurique (un acide gras à chaîne moyenne) et à ses propriétés antifongiques, antivirales et antibactériennes, l’eau de coco permet de renforcer le système immunitaire, et donc d’éviter la survenance de différents types de maladies.

    Elle prend soin du tractus urinaire:

    L’eau de coco a un effet diurétique qui permet de prendre soin de la santé des reins, et de combattre l’apparition de calculs rénaux.

    Elle régule le pH du corps:

    L’eau de coco aide à éliminer l’acidité excessive du corps, en régulant les niveaux de pH et en contribuant à un meilleur état de santé.

    L’eau de coco et le plasma sanguin ont presque la même structure. Ceci est prouvé par l’utilisation de cette eau de coco en substitut du sang dans les grands conflits du passé, et beaucoup de vies humaines ont été sauvées de cette manière.

    L’eau de coco est utilisée dans plein de pays à travers le monde. Son pouvoir de détoxification et d’autres avantages pour la santé sont incontestables.

     

     

    ● Le Curcuma:

    Remèdes naturels au quotidien

    Protecteur gastro-intestinal et puissant anti-inflammatoire, le curcuma révèle bien d'autres vertus que son simple usage alimentaire. Il soigne les troubles digestifs, apaise les douleurs dues aux gastrites et autres inflammations de l'intestin et joue un rôle protecteur pour l'estomac et le foie. Le curcuma pourrait bien s'avérer, de plus, très efficace dans la prévention de certains cancers. Son rhizome fait l'objet de recherches approfondies.


    Nom scientifique : Curcuma longa , Curcuma aromatica.

    Noms communs : safran des Indes, turmerie sauvage.

    Nom anglais : turmeric.

    Classification botanique : : famille des zingibéracées.  

    Formes et préparations : décoctions, infusions, extraits secs, extraits liquides, teintures.

    Stimulant : le curcuma lutte contre l'acidité gastrique en stimulant les sécrétions de mucus ; il protège l'estomac (notamment des ulcères gastroduodénaux) et le foie, diminue les nausées.

    Anti-inflammatoire : grâce à la curcumine, le rhizome soigne les inflammations intestinales et limite les crises douloureuses dans le cas des colites ulcéreuses. 

    La curcumine est également éfficace contre la gastrite, la pancréatite et l'arthrite rhumatoïde, et utile dans le cas d'oedèmes post-opératoires.

    Fluidifiant sanguin : le curcuma aide à traiter les problèmes circulatoires et, en conséquence, à réduire les risques d'attaque d'apoplexie et de crise cardiaque.

    Antioxydant : le curcuma est utilisé dans la prévention du vieillissement des cellules.


    Antibactérien et anti-inflammatoire, le curcuma peut être appliqué en cataplasme pour soigner des pathologies comme l'eczéma, le psoriasis ou les mycoses.

    Combat les troubles digestifs : dyspepsie, maux d'estomac, nausées, perte d'appétit, lourdeurs et ballonnements. 

    Protection de l'estomac et du foie. Douleurs liées à une inflammation de l'intestin, des colites ulcéreuses, à l'arthrite rhumatoïde ou à une pancréatite.

    Combat les problèmes dermatologiques : eczéma, mycoses, psoriasis.

    Prévention du vieillissement des cellules, problèmes circulatoires, douleurs menstruelles.

    Le curcuma, et plus particulièrement son rhizome (la partie souterraine), est utilisé non seulement comme épice alimentaire, mais encore en tant que plante médicinale depuis des temps immémoriaux en Chine et en Inde. On en retrouve trace dans des écrits sanskrits datant de 4 000 ans avant Yéhoshoua. 

    Le curcuma est d'ailleurs l'un des éléments essentiels de la médecine ayurvédique-indienne. 

    Les médecines traditionnelles de Chine, de Thaïlande ou encore d'Indonésie l'utilisent également depuis des siècles pour stimuler la digestion et traiter les troubles qui y sont liés. 

    L'arrivée du curcuma en Europe correspond à celle des currys ramenés par les Britanniques depuis leur Empire des Indes. 

    La reconnaissance de ses propriétés médicinales est donc récente en Occident. 

    Son efficacité dans le traitement des troubles digestifs n'en est pas moins reconnue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Commission E, commission scientifique allemande chargée de valider les propriétés médicinales des plantes.

    L'histoire du curcuma s'écrit aussi au futur puisque de nombreuses recherches scientifiques sont en cours, particulièrement sur les effets de l'un de ses principaux composants, la curcumine, dans la prévention et le traitement de certains cancers.


    - En poudre, la consommation quotidienne de curcuma peut varier entre 1,5 et 3 g, soit environ l'équivalent d'une cuillère à thé.

    - Une infusion est préparée en dix à quinze minutes avec 1,5 ou 2 g de curcuma infusés dans 150 ml d'eau bouillante. La posologie est de deux tasses chaque jour.

    - En ce qui concerne la teinture, le dosage quotidien est de 10 ml.

    - Un cataplasme peut être préparé en mélangeant de la poudre de curcuma avec un peu d'eau.

    - En cas d' inflammation, on peut absorber de l'extrait normalisé de curcumoïdes, à raison de 300 ou 400 mg trois fois par jour.

    Précautions d'emploi du curcuma:

    Si le curcuma n'a jamais présenté d'effets nocifs, par mesure de précaution, une consommation à hautes doses est déconseillée aux femmes enceintes. Par ailleurs, toujours à forte dose, le curcuma peut provoquer une irritation des muqueuses ; les personnes souffrant d' ulcère gastrique doivent donc l'utiliser avec précaution.

    Le curcuma est contre-indiqué en cas d' obstruction des voies biliaires, par des calculs par exemple.

    Le curcuma ne présente pas d'effets secondaires sur l'homme.

    Comme tous les anti-inflammatoires, le curcuma peut voir ses effets multipliés par la prise, en même temps, d'autres plantes ayant les mêmes propriétés. Pour une meilleure absorption de la curcumine, on peut associer le poivre noir et le gingembre au curcuma.

    Le curcuma peut multiplier les effets de médicaments anti-inflammatoires.

    Anti-inflammatoire reconnu, le curcuma renferme un pigment polyphénolique qui a bien d'autres vertus que celle de colorer les caris et autres plats épicés. Celui-ci, la curcumine, est en effet tout à la fois hypocholestérolémiant, hépatoprotecteur et antioxydant. Les bienfaits du curcuma sont manifestes dans le traitement des troubles digestifs comme dans le soulagement de crises douloureuses dues à une inflammation de l'appareil digestif.

    Il est recommandé de respecter les dosages, sans dépasser 2 gr de curcuma par jour.

     

     

    ● Le Miel biologique:

    Remèdes naturels au quotidien

    La médecine redécouvre les fabuleuses vertus santé du miel et des produits de la ruche... Non seulement ils soignent brûlures, bouffées de chaleur, problèmes de prostate, ulcères, mais ils ont aussi des propriétés anti-âge, contre l’arthrite, les mycoses ou la fatigue...

    Le Miel est souvent cité dans les Saintes Écritures par Elohim.

    Le Miel est le seul aliment qui ne pourrit jamais, du miel encore comestible vieux de milliers d'années a été découvert en Égypte. 

    Notons que chacun des miels ont des vertues qui leur sont propres, éviter de prendre des mélanges de miel et pasteurisés,  bien sûr le choisir biologique.

    Parmi tous ces miels, un miel sort du lot pour ses propriétés médicinales uniques, le Miel de Manouka.

    Le Manuka est un arbrisseau, cousin d’une famille que l’on connaît mieux, celle du « tea tree », l’arbre à thé dont on tire la fameuse huile essentielle immunostimulante aux vertus antivirales et anti-bactériennes. 

    Le Manuka pousse à l’état sauvage à l’autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande. Les Maoris ont toujours considéré ce miel comme miraculeux et l’utilisent pour se soigner. Aujourd’hui, les scientifiques se penchent sur ce miel exceptionnel.

    Comme déjà dit, chaque miel possède des vertus qui lui sont propres car dépendantes des fleurs sur lesquelles le pollen a été prélevé. Le miel d’oranger par exemple aura des propriétés calmantes et facilitera le sommeil, le miel d’aubépine sera antispasmodique, le miel de bruyère pourra soulager les infections urinaires… Quant au miel de Manuka, il fait parler de lui, car il possède des propriétés uniques.

    Ce qui rend le miel de Manuka unique…

    Aujourd’hui, la communauté scientifique s’intéresse à nouveau de très près au miel de Manuka. On compte une vingtaine d’études récentes mettant en relief ses diverses actions : cicatrisantes, antibactériennes et même antioxydantes grâce à sa teneur en flavonoïdes.

    Des chercheurs de l’Université de Waikato en Nouvelle Zélande ont également découvert que le miel de Manuka possédait une action bactéricide supérieure à certains traitements antibiotiques conventionnels. Ainsi, le miel de Manuka peut agir contre le staphylocoque doré, une bactérie à l’origine de nombreuses infections ou intoxications alimentaires.

    Comment est-ce possible ?

    Tous les miels ont des vertus indéniables, mais dont l’action est moins efficace. Quelle est donc la différence entre le miel de manuka et les autres ? La réponse tient dans ces trois lettres : UMF pour Unique Manuka Factor, un composant supplémentaire original connu pour son activité non peroxydique.

    « Non peroxydique » signifie que le miel de manuka a une efficacité « in vivo », c’est-à-dire qu’il est actif au sein de l’organisme vivant, quand la plupart des miels perdent leur efficacité lorsqu’ils entrent en contact avec des fluides ou tissus corporels. Ainsi, c’est l’action unique de l’UMF qui empêche cette perte et rend le miel de Manuka  si efficient.

    D’autres études sont venues corroborer les résultats de Waikato, à l’instar de la Society for General Microbiology d’Edimbourg en Ecosse ou l’Université technique de Dresde en Allemagne. Celles-ci ont mis en avant l’exceptionnelle action cicatrisante sur les plaies, les brûlures, les mycoses, les ulcères, les aphtes, etc. Le miel de Manuka améliore également la circulation sanguine et renforce le système immunitaire.

    Des indices pour ne pas se tromper:

    Le terme désignant l’activité unique du miel de Manuka inventé par Peter Molan de l’Université Waikato, l’UMF, est devenu une marque enregistrée. L’étiquette commerciale donne des indications quant à la teneur en substances actives en mesurant l’activité non peroxydique. Ainsi, on trouve des miels de Manuka d’indices allant de 5+ jusqu’à 25+, ce dernier indiquant la plus forte concentration.

    En parallèle, d’autres indices ont été mis en place, comme IAA® en France (Indice d’Activité Antibactérienne).

    Les indices renseignent sur l’activité antibactérienne et antiseptique :

    entre 5+ et 8+ : le miel sera utilisé pour la nutrition et en prévention de petits maux, pour le bien-être en général ;
    entre 9+ et 16+ : le miel agit de manière ciblée, sur les voies digestives ou respiratoires ;
    à partir de 17+ et au-delà  : le miel pourra être utilisé pour toutes les raisons précédentes et en usage externe, local et cutané.

    Un conseil garder le miel de Manouka en réserve pour l'utiliser en cas de problèmes de santé et utiliser plutôt d'autres miels en complément car le miel de manouka est cher à l'achat et est un véritable antibiotique donc l'utiliser en conséquence. 

     

     

    ● Clou de Girofle:

    Remèdes naturels au quotidien

    déconseillée aux enfants de moins de 10 ans, aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes.

    Le clou de girofle est utilisé depuis longtemps pour soulager le mal de dents. Très efficace car anesthésie la douleur.

    Les raisons de son efficacité ? Ses propriétés à la fois antiseptiques et anti-inflammatoires. La méthode traditionnelle consiste à légèrement écraser le clou de girofle entre vos doigts puis à le placer quelques minutes au niveau de la dent douloureuse. Cela réduit efficacement la douleur en attendant de pouvoir consulter un dentiste. 

    Autre technique : versez 5 ou 6 clous de girofle dans un peu d’eau (l’équivalent d’une tasse) et portez-la à ébullition. Dès que l’eau commence à bouillir, sortez-la du feu et laissez refroidir. Enlevez les clous de girofle : vous pouvez à présent utiliser la préparation en bain de bouche pour soulager la douleur. Astuce : vous pouvez mâcher un clou de girofle quelques minutes pour atténuer une mauvaise haleine.

    Une infusion de clou de girofle permet de combattre divers problèmes digestifs en particulier le mal de ventre et les ballonnements. Pour la préparer, faites infuser 4 ou 5 clous de girofle pendant une dizaine de minutes dans une grande tasse d’eau bouillante. Ôtez les clous de girofle. Les plus courageux pourront boire l’infusion telle quelle mais son goût très fort en rebutera plus d’un… Astuce : ajoutez un peu de cannelle, du jus de citron ou une cuillerée de miel pour adoucir le breuvage. Buvez l’infusion trois fois par jour, en dehors des repas.

    Les clous de girofle contre les infections urinaires
    L'efficacité des clous de girofle n’est plus à prouver quand il s’agit de calmer les douleurs d’une infection urinaire comme la cystite. Ils sont aussi préconisés en cas de calculs rénaux. Pour vous soulager, buvez simplement une infusion de clous de girofle une à deux fois par jour.

     

     

    ● L'Ail:

    Remèdes naturels au quotidien

    Le choisir de préférence biologique.

    Antiseptique, anti-inflammatoire, anticholestérol, antioxydant, antiallergique.

    Utilisé voici plus de 5.000 ans dans les steppes d'Asie centrale, il servait d'antipoison dans la Rome antique. Depuis, son succès ne s'est jamais démenti.

    Grâce à ses acides phénoliques, l'ail agit comme un antiseptique puissant du système digestif et de l'appareil respiratoire. 

    Son effet fluidifiant sur le sang, sa capacité à dissoudre les petits caillots freineraient l'évolution de l'athérosclérose. 

    Par ailleurs, ses principes actifs soufrés dilateraient les artères coronaires, contribuant à prévenir l'angine de poitrine, pris régulièrement, il fait baisser l'hypertension. 

    Consommé régulièrement, il aiderait à prévenir le cancer de l’estomac, du côlon et du rectum et serait efficace contre les vers intestinaux. 

    Il aiderait également à la digestion, en favorisant le développement de la flore intestinale, grâce à l'inuline, prébiotique qu'il contient naturellement. À tous ces avantages, il faut rajouter son effet préventif et thérapeutique contre le rhume, son contenu en vitamines A, B, C et E, ou la présence d'allicine, molécule antibiotique.

     

     

    ● L'Oseille:

    Remèdes naturels au quotidien

    L’usage de l’oseille en cuisine est très ancien et les Romains et les Egyptien lui reconnaissaient déjà des vertus digestives. 

    Cette plante potagère était également utilisée au Moyen Age pour prévenir le scorbut. Au Canada, les médecins s’en servent depuis un siècle dans le traitement du cancer du sein.

    Riche en folates (vitamine B9), en vitamine C et en magnésium, l’oseille contribue au bon fonctionnement du système immunitaire et du système nerveux, et réduit la fatigue.

    L’oseille est riche en composés phénoliques, au fort potentiel antioxydant et qui favoriseraient la santé cardiovasculaire.

    L’oseille est aussi une bonne source de potassium, essentiel à la transmission des impulsions nerveuses, à la contraction musculaire, et au bon fonctionnement des reins et des glandes surrénales.

    Grâce à ses vertus légèrement diurétiques et laxatives, utilisée sous forme d’infusion (20 à 30 g de feuilles par litre d’eau), l’oseille est dépurative.

    En usage externe, les cataplasmes d’oseille permettent de faire mûrir les abcès et soignent les plaies.

     

     

    ● Le Pissenlit:

    Remèdes naturels au quotidien

    Le pissenlit cru est riche en vitamine A, en vitamines B6 et B9, et en vitamine C, ce qui en fait un légume qui renforce le système immunitaire, aide notre organisme à lutter contre les bactéries et les toxines, pourrait réduire les risques de maladies cardiovasculaires et de certains cancers, renforce la peau, les tissus et les os.

    Source de fer et de potassium, le pissenlit agit sur l’équilibre du système nerveux et nos fonctions musculaires. Il aide à lutter contre la fatigue.

    Très riche en polyphénols (c’est le légume qui en contient le plus), le pissenlit est un excellent antioxydant, un allié contre le vieillissement de l’organisme.

    Anti-inflammatoire et diurétique, le pissenlit facilite l’élimination des toxines d’origine infectieuse, alimentaire et environnementale. Il permet également de traiter l’hypertension artérielle.

    Excellent dépuratif naturel, cette plante régularise les fonctions intestinales. Le pissenlit possède une action souveraine sur les digestions difficiles et les problèmes de constipation. Il lutte également contre l’excès de cholestérol.

    Le pissenlit stimule la vésicule biliaire et agit sur le foie. On le recommande dans le traitement de l’insuffisance hépatique, des crises hépatiques douloureuses et des ictères.

    Puissant tonique et « nettoyeur » du foie et du sang, le jus de pissenlit est parfois recommandé en cure pour booster l’organisme à raison de plusieurs tasses par jour pendant une semaine.

    On lui reconnaît des vertus contre les rhumatismes, l’arthrite et l’arthrose.

    Le pissenlit est également recommandé dans les traitements contre l’eczéma, le psoriasis et d’autres manifestations cutanées. La décoction de racines de pissenlit nettoie les impuretés de la peau et permet au visage de retrouver son éclat.

    Attention, ne pas ramasser pissenlit ou autre plante sauvage où les chiens et chats peuvent venir faire leur besoin car les déjections des chiens et chats peuvent contaminer les plantes avec un microbe mortel pour l'être humain.

     

     

    ● Le Citron:

    Remèdes naturels au quotidien

    Bien sûr le choisir biologique.

    Bien que petit, il ne faut pas sous-estimer le citron ! Ce fruit jaune que l’on retrouve souvent dans les cuisines est riche en vitamine C et a de nombreux bienfaits santé. En plus, du fait de sa nature acide, le citron (ou son jus) contribue à abaisser la glycémie. Autre avantage, il en faut qu’une très petite quantité pour exercer cette action sur le corps. 

    À noter que si vous préférez le jus de lime, ce dernier a probablement le même effet sur la santé.

    Vitamine C et autres bienfaits:

    Avec aussi peu que 4 cuillères à soupe de jus de citron, vous obtiendrez la moitié de votre apport quotidien en vitamine C ; n’oubliez pas que les antioxydants comme la vitamine C empêchent le cholestérol d’adhérer aux parois des artères. Autres bienfaits,  le citron est également riche en limonène, une substance qui aide à prévenir la maladie et, possiblement, à abaisser le taux de cholestérol, sans compter qu’il pourrait également se révéler être un puissant anticancérogène : des études sont en cours à cet effet.

    L’acide citrique du jus de citron contribue également à protéger contre les calculs rénaux, en freinant l’excrétion de calcium dans l’urine. En outre, son écorce est riche en rutine, un composé qui renforce les parois des veines et des capillaires sanguins, ce qui pourrait avoir pour effet d’atténuer la douleur et la sévérité des varices.

     

     

    ● Vinaigre de Cidre de Pomme Biologique:

    Remèdes naturels au quotidien

    Le choisir biologique non pasteurisé avec la mère au fond de la bouteille:

    Le vinaigre de cidre est depuis longtemps réputé pour ses vertus médicinales exceptionnelles.

    Du vinaigre de cidre contre les problèmes digestifs:
    Consommer du vinaigre de cidre aide à stimuler la digestion et à renouveler la flore intestinale. 

    Cela peut notamment soulager certains troubles digestifs, en particulier les flatulences et la constipation. 

    Une étude scientifique japonaise tend aussi à prouver que le vinaigre de cidre peut prévenir la formation d'ulcères gastriques.

    Enfin, le vinaigre de cidre est également très intéressant en cas d'intoxication alimentaire car il aide à détruire les bactéries responsables situées dans le système digestif.

    Pour profiter au mieux de ses bienfaits sur la digestion, l'idéal est de diluer 2 cuillères à café de vinaigre de cidre dans une grande tasse d'eau chaude. Sucrez éventuellement avec 2 cuillères à café de miel et buvez ce mélange une demi-heure avant le repas.

    Du vinaigre de cidre contre les douleurs musculaires:
    Courbatures, mal de dos, rhumatismes, entorses et autres douleurs musculaires peuvent être soulagés par le vinaigre de cidre. La méthode la plus simple consiste à verser deux grands verres de vinaigres de cidre dans l'eau de votre bain. Ajoutez aussi une belle poignée de gros sel pour un maximum d'effets.

    Du vinaigre de cidre pour compenser les sels minéraux perdus:
    Le vinaigre de cidre contient beaucoup de sels minéraux différents tels que le calcium, le phosphore, le fluor, le soufre, la silice ou encore le fer. 

    Le médecin américain DeForest Clinton Jarvis, convaincu des bienfaits du vinaigre de cidre, a tiré parti de cette particularité pour créer le "cocktail de Jarvis". Ce dernier, surtout employé par les sportifs, leur permet de récupérer les sels minéraux éliminés dans la sueur durant l'effort.

    Le cocktail de Jarvis peut aussi être employé pour les maladies provoquant une forte sudation comme la rougeole par exemple. La recette est très simple : mélangez deux cuillères à café de vinaigre de cidre dans 250 millilitres d'eau minérale riche en sodium. Ajoutez 2 cuillères à café de miel. En cas de besoin, il est conseillé d'en boire un verre par jour (maximum 3 verres par jour).

    Du vinaigre de cidre pour mieux réguler la glycémie:
    Une étude américaine publiée en 2004 dans le journal "Diabetes Care" démontre l'influence positive du vinaigre de cidre sur la glycémie (taux de glucose dans la circulation sanguine). 

    Durant cette étude, des sujets prédiabétiques et d'autres souffrant de diabète de type 2 consommaient une solution à base de vinaigre de cidre avant de manger un repas riche en glucose. Résultat : après le repas, leur glycémie augmentait nettement moins grâce au vinaigre de cidre (amélioration de 34 % pour les prédiabétiques et de 19 % pour les diabétiques de type 2).

    Consommer du vinaigre de cidre ne peut donc pas remplacer votre traitement mais peut représenter un « plus » pour mieux gérer votre diabète de type 2. 

    Si vous souhaitez essayer, le breuvage bu durant l'expérience était composé de 25 millilitres de vinaigre de cidre pour 40 millilitres d'eau, mélangés à une petite cuillère à thé de saccharine.

    Vinaigre de cidre : un pouvoir antiseptique:
    Rhume, grippe, mal de gorge : grâce à son pouvoir antiseptique, le vinaigre de cidre peut vous aider à vous débarrasser de nombreux maux hivernaux. Contre un simple mal de gorge, employez-le de préférence en gargarisme : versez 4 cuillères à café de vinaigre de cidre dans un grand verre d'eau chaude. Vous pouvez faire ce gargarisme jusqu'à 4 fois par jour. Si, en plus, vous être grippée ou enrhumée, préparez un remède maison en mélangeant 2 cuillères à soupe de miel avec 80 millilitres de vinaigre de cidre. Buvez-en une cuillère à soupe toutes les 4 heures jusqu'à amélioration des symptômes.

     

     

    ● Bicarbonate de sodium pur:

     

     

    Remèdes naturels au quotidien

    Minéral naturel très ancien connu et utilisé par les civilisations antiques.
    Le bicarbonate de soude pur a de très nombreuses vertus thérapeutiques :
    aphtes, gingivites : il combat l'acidité buccale favorable aux ulcérations et aux inflammations.
    Caries: il élimine les bactéries présentes dans la bouche et responsables des caries dentaires.
    Blanchiment des dents : ses propriétés abrasives polissent vos dents en douceur.
    Mauvaise haleine : il détruit les bactéries présentes dans la bouche et combat l'acidité de l'estomac.
    Donc il peut être ajouté de temps en temps à l'huile de noix de coco pour se brosser les dents. 
    brûlures d'estomac, remontées acides, nausées : il rééquilibre le PH en neutralisant l'acide chlorhydrique présent dans l'estomac digestion difficile de certains aliments ajoutez du bicarbonate de soude dans l'eau de cuisson.
    Mycoses des pieds : en diminuant l'acidité, il empêche le développement des champignons:
    Faites des bains de pied en diluant  4  cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans 1 litre d'eau tiède.
    Démangeaisons (piqûres d'insectes, varicelle, urticaire, ...) 
    Formez une pâte en ajoutant quelques gouttes d'eau à du bicarbonate de soude,
    appliquez cette pâte sur la zone des démangeaisons
    Eczéma:
    Prenez régulièrement des bains dans lesquels vous aurez dilué 4 ou 5 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude.
    Maux de gorge : en diminuant l'acidité, le bicarbonate de soude freine le développement de l'inflammation.
    Faites des gargarismes d'eau tiède additionnée de bicarbonate de soude (1 cuillerée à café par verre).
    Attention, ne pas abuser du bicarbonate de soude pour ceux qui ont des problèmes d'hypertension. 
    Déodorant : il neutralise les bactéries responsables de la mauvaise odeur et absorbe l'humidité
    Le bicarbonate de soude n'est pas recommandé pour les femmes enceintes, pour les personnes souffrant d'hypertension et pour les enfants de moins de 5 ans
    Le bicarbonate de soude est aussi efficace contre ...
    Les cheveux gras : il absorbe l'excès de sébum, faire un shampoing avec une cuillère à thé de bicarbonate de soude et une cuillère à thé de miel dans environ 250ml d'eau pour en terminé avec les sampoings industriels toxiques.
    Les mauvaises odeurs : il élimine les bactéries qui en sont responsables,
    Saupoudrez l'intérieur de vos chaussures, laissez agir quelques heures, enlevez la poudre.
    … et il peut être utilisé pour:
    Nettoyer le réfrigérateur, le four, la baignoire.
    Adoucir la lessive.
    Eliminer les moisissures du jardin.

    Conseils pour l'achat et la conservation du bicarbonate de soude:
    Vous trouverez facilement du bicarbonate de soude dans les rayons de votre supermarché, ou en pharmacie.
    Conservez-le dans un endroit sec, au besoin dans un récipient hermétique.

    Voici ici juste ces quelques exemples qui peuvent aider parmi des quantités très importantes d'autres remèdes naturels qu'Elohim dans Sa Grande Miséricorde nous a accordé en sachant bien qu'aucune plante ne donne l'immortalité hormi l'arbre de vie..
    Remerciements soient rendus à notre Elohim pour tous Ses bienfaits et Ses remèdes. Amen.
    Voir ici cette étude complémentaire du Livre de Médecine de Noah
    http://messianique.forumpro.fr/t6511-livre-de-medecine-de-noah-et-la-medecine-dans-le-monde#58775

     

     Source: http://messianique.forumpro.fr/t6827-remedes-naturels-au-quotidien#64027

    « Le disciple : portrait du vrai chrétienL'APÔTRE PAUL MANGEAIT KASHER »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :