• TEMOIGNAGE: Dieu se révèle aux simples

    Écoutant les nouvelles qui arrivent, vous vous dites peut-être qu’une chose est certaine : la fin de ce monde est proche. Ne vous découragez pas, car une autre chose l’est tout autant : Dieu est un étonnant scénariste.

     

    Dans une région d’Allemagne se trouvaient des instituteurs qui cherchaient à rendre leurs élèves athées dès leur enfance. L’un d’eux força un jour toute la classe à écrire cent fois : « Il n’y a pas de Dieu. » Les enfants obéirent, à l’exception d’une fillette de 10 ans, Anna.

     

    Anna avait des parents chrétiens et était elle-même convertie. Connaissant la Parole, elle eut le courage d’écrire cent fois : « IL Y A UN DIEU. » Cela ne manqua pas d’irriter son maître qui menaça de la battre en lui disant : « Demain, tu m’écriras deux cents fois : « Il n’y a pas de Dieu. » »

     

    Arrivée à la maison, la pauvre petite raconta tout à sa mère en pleurant : le courage commençait à lui manquer. On l’entendait chuchoter : « Maman, je ne veux pas aller à l’école demain. Herr E. va se mettre encore plus en colère… » La mère de l’enfant tenta de la rassurer : « Anna, il faut y aller quand même. J’irai avec toi, et nous verrons Monsieur le Directeur. »

     

    Le lendemain matin, mère et fille prièrent ensemble le Seigneur de venir à leur secours et, bravement, se mirent en route pour l’école. Elles arrivèrent très en avance et demandèrent à parler au Directeur, priant pour qu’il ne soit pas un ennemi de Dieu. La maman d’Anna expliqua pourquoi elle était venue. La réponse du Directeur fut si extraordinaire qu’Anna et sa mère furent saisies d’horreur :
    — Madame, Herr E. est mort subitement cette nuit.

     

    Grâce au courage de cette fillette, un incrédule, au dernier jour de sa vie, avait encore eu cent fois le témoignage qu’« il y a un Dieu ».

     

    Dans sa grande richesse, Dieu rencontre chacun d’entre nous d’une manière bien spécifique. Sa bonté infinie peut rattraper les cœurs les plus réfractaires et endurcis. Qu’est-ce que cela nous apporte de lui résister ? La fierté ? La Bible nous dit qu’il fait grâce aux humbles. La supériorité ? La Parole nous dit encore que même étant homme, il fut parfait. Le but de Dieu n’est pas de lutter contre nous, mais d’apporter la paix. Alors, pourquoi ne pas simplement baisser les armes, et reconnaître qui il est, et ce qu’il a fait ?

     

    Une prière pour aujourd’hui :

     

    « Père, aujourd’hui je m’humilie et je reconnais que tu existes. Je me repends de mes péchés et accepte le sacrifice que ton fils Jésus a accompli pour me sauver. Je crois en toi, et dès à présent je te remets ma vie avec tout ce qu’elle contient. Père, aujourd’hui mon cœur s’approche de toi. Je veux être en paix avec toi. »

    Source: http://leve-toi.com

     

    « La louange d'un coeur d'enfant:Rechercher l’unité. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :