• Yeshoua...Révélation...

     

    - Il y a deux sortes de croyants, toutes Nations confondues. Ceux qui croient en Jésus le Christ (les Chrétiens) et ceux qui croient en Yeshoua HaMashiah (les Messianiques).

    Évangile de Marc 9 :38-40 : 

    « … Et Jean lui répondit, disant, Maître, nous avons vu quelqu’un qui chassait des démons en ton nom, qui ne nous suit pas ; et nous le lui avons défendu, parce qu’il ne nous suit pas. 

    Et Yeshoua leur dit, Ne le lui défendez pas ; car il n’y a personne qui fasse un miracle en mon nom, et qui puisse aussitôt mal parler de moi, car celui qui n’est pas contre nous et pour nous. » 

    Déjà, à l’époque de Yeshoua, nous voyons que les annonciateurs de l’Évangile ne suivaient pas tous le Maitre. Qui étaient ces gens-là ? Peut-être certains pensaient qu’il n’était pas utile de suivre Yeshoua pour faire des prodiges en son nom ?, ou bien avaient ils assez de connaissance pour se passer de lui ? Avaient-ils alors assez de Foi pour agir ainsi ?

    Certes, Yeshoua n’interdisait pas qu’on puisse ne pas le suivre ; c’est la Puissance du nom de Yeshoua qui agit, pas l’homme. Mais, attention, Il a mis en garde ces disciples contre les faux prophètes, en disant :

    « ..Plusieurs me diront en ce jour-là, Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en ton nom, et n’avons-nous pas chassé des démons en ton nom, et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom ? » « Et alors je leur déclarerai, Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui pratiquez l’iniquité. » (Matthieu : 22-23) . 

     

    La plus grande majorité des premiers croyants en Yeshoua étaient tous des Juifs ! 

    Normal puisque le Messie devait naitre, vivre, mourir et revenir parmi eux.

    Plus tard, les Gréco-Romains en ont fait une idole païenne, remplaçant le nom de Yeshoua Ha Mashiah par celui de Jésus le Christ. Ultérieurement on les a surnommés « Les Chrétiens ».

    Ils pensaient pouvoir se passer de Yeshoua pour mener à bien l’œuvre de Dieu ; ils se sont donc créé des pseudos églises, prêchant des doctrines de faux prophètes, se fabriquant des idoles et utilisant un autre évangile ; et encore de nos jours. (Voir Constantin et le concile de Nicée).

    Nous lisons dans (Galate 1 :6-10) : 

    « Je m’étonne de ce que vous passez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce du Messie, à un évangile différent, qui n’en est pas un autre ; mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent pervertir l’évangile du Messie. 

    Mais quand nous-mêmes, ou quand un ange venu du ciel vous évangéliserait outre ce que nous vous avons évangélisé, qu’il soit anathème. Comme nous l’avons déjà dit, maintenant aussi je le dis encore, si quelqu’un vous évangélise outre ce que vous avez reçu, qu’il soit anathème. 

    Car maintenant, est ce que je m’applique à satisfaire des hommes, ou Dieu ? Ou est-ce que je cherche à complaire à des hommes ? Si je complaisais encore à des hommes, je ne serais pas esclave du Messie. Or je vous fais savoir, frères, que l’évangile qui a été annoncé par moi n’est pas selon l’homme. Car moi, je ne l’ai pas reçu de l’homme non plus, ni appris, mais par la révélation de Yeshoua HaMashiah. » 

    Beaucoup pense aussi que connaitre les Écritures est suffisant pour parfaire l’œuvre de Dieu. Pourtant la Bible nous enseigne que : si quelqu’un n’est né de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu….

    « ..Si quelqu’un n’est né d’eau et de l’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair ; et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas de ce que je t’ai dit, Il vous faut être nés de nouveau. » 

     

    En quoi consiste cette nouvelle naissance ? (Lire le passage de Romain 11.) 

    « …..et si toi (croyant des Nations) qui étais un olivier sauvage, as été enté (ou né de nouveau) au milieu d’elles (Israël), et es devenu coparticipant de la racine et de la graisse de l’olivier,… » 

    - Croyant des Nations, pour entrer dans le plan de Dieu et faire partie intégrante de l’Église véritable, l’Épouse de Yeshoua, il faut être coupé de l’olivier qui selon la nature est sauvage, (comme le cordon ombilicale relie l’enfant à sa mère), et ensuite être enté contre nature sur l’olivier franc,

    « …Or, si les prémices sont saintes, la masse l’est aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. Or, si quelques-unes des branches ont été arrachées, et si toi qui étais un olivier sauvage, as été enté au milieu d’elles, et es devenu coparticipant de la racine et de la graisse de l’olivier, 

    ne te glorifie pas contre les branches ; mais si tu te glorifies, ce n’est pas toi qui portes la racine, mais c’est la racine qui te porte. 

    Tu diras donc, Les branches ont été arrachées, afin que moi je fusse enté. Bien ! Elles ont été arrachées pour cause d’incrédulité, et toi tu es debout par la foi. Ne t’enorgueillis pas, mais crains (si en effet Dieu n’a pas épargné les branches qui sont telles selon la nature), qu’il ne t’épargne pas non plus…. » 

    - Malheureusement, beaucoup de chrétiens sincères se disent être du côté de Yeshoua et de Son Dieu, ils prient pour Israël mais n’ont toujours pas franchis le pas. Ils se posent encore des questions au sujet des Fêtes de l’Éternel et du shabbat, entre autre.

    Ils ont mangé et bus en la présence du Maitre, ils ont aussi enseignés dans les rues…..Mais à ceux-là Yeshoua leur dira : « Je vous dis, je ne vous connais pas, ni ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité. »

    « Là seront les pleurs et les grincements de dents, quand vous verrez Abraham et Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, mais vous, jetés dehors. »(Luc 13 :26) 

     

    Mais la croyance en Yeshoua HaMashiah c’est avant tout une révélation ! 

    « …… Comment, par révélation, le mystère m’a été donné à connaître (ainsi que je l’ai déjà écrit en peu de mots ; d’après quoi, en le lisant, vous pouvez comprendre quelle est mon intelligence dans le mystère du Mashiah), lequel, en d’autres générations, n’a pas été donné à connaître aux fils des hommes, comme il a été maintenant révélé à ses saints apôtres et prophètes par l’Esprit, savoir que les nations seraient cohéritières et d’un même corps et coparticipantes de sa promesse dans le Mashiah Yeshoua, par l’évangile ; duquel je suis devenu serviteur, selon le don de la grâce de Dieu qui m’a été donné selon l’opération de sa puissance. » (Paul, aux Éphésien 3 :3) 

    - Toujours aux saints et fidèles d’Éphèse, Paul fait remarquer que les véritables Croyants sont élus de Dieu en Yeshoua avant la fondation du monde, pour être Saints et irréprochables en Amour devant Lui. : « …. nous ayant prédestinés pour nous adopter pour lui par Yeshoua HaMashiah, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce dans laquelle il nous a rendus agréables dans le Bien-aimé ; en qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des fautes selon les richesses de sa grâce. Cette grâce : « il l’a faite abonder envers nous en toute sagesse et intelligence, nous ayant fait connaître le mystère de sa volonté selon son bon plaisir ». Plus loin Paul dit que Dieu «  s’est proposé en lui-même pour l’administration de la plénitude des temps, savoir de réunir en un, toutes choses dans le Mashiah, les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre en lui. » Il ajoute que nous avons aussi «  été faits héritiers, ayant été prédestinés selon le propos de celui qui opère toutes choses selon le conseil de sa volonté, afin que nous soyons à la louange de sa gloire, nous qui avons espéré à l’avance dans le Messie, en qui vous aussi vous avez espéré, ayant entendu la parole de la vérité, l’évangile de votre salut ; auquel aussi ayant cru, vous avez été scellés du Saint Esprit de la promesse, qui est les arrhes de notre héritage, pour la rédemption de la possession acquise, à la louange de sa gloire…..

    …….afin que le Dieu de notre Seigneur Yeshoua HaMashiah, le Père de gloire, vous donne l’esprit de sagesse et de révélation dans sa connaissance, les yeux de votre cœur étant éclairés, pour que vous sachiez quelle est l’espérance de son appel, et quelles sont les richesses de la gloire de son héritage dans les saints,…….(lire Éphésiens 1 :1-15) 

     

    La connaissance de Yeshoua passe donc bien par une révélation et une nouvelle naissance et ce pour toutes les Nations. 

    «  Or, à celui qui est puissant pour vous affermir selon mon évangile et la prédication de Yeshoua HaMashiah, selon la révélation du mystère à l’égard duquel le silence a été gardé dès les temps éternels, mais qui a été manifesté maintenant, et qui, par des écrits prophétiques, a été donné à connaître à toutes les nations, selon le commandement du Dieu éternel, pour l’obéissance de la foi… 

    au Dieu qui seul est sage, par Yeshoua HaMashiah, - auquel soit la gloire éternellement ! Amen. » 

    (Romains 16 :25). 

    - En ce qui concerne le peuple Juif, Shaoul de tarse (l’Apôtre Paul), Israélite, de la semence d’Abraham, de la tribu de Benjamin, nous explique toujours dans sa lettre aux Romains : «.. Quant à Israël, ……. Tout le long du jour j’ai étendu mes mains vers un peuple désobéissant et contredisant. Je dis donc, Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Qu’ainsi n’advienne ! Car moi aussi je suis Israélite, de la semence d’Abraham, de la tribu de Benjamin. Dieu n’a point rejeté son peuple, lequel il a pré-connu. Ne savez-vous pas ce que l’écriture dit dans l’histoire d’Elie, comment il fait requête à Dieu contre Israël ?

    Seigneur, ils ont tué tes prophètes ; ils ont renversé tes autels ; et moi, je suis demeuré seul, et ils cherchent ma vie. 

    Mais que lui dit la réponse divine ? Je me suis réservé sept mille hommes qui n’ont pas fléchi le genou devant Baal. Ainsi donc, au temps actuel aussi, il y a un résidu selon l’élection de la grâce. 

    Or, si c’est par la grâce, ce n’est plus sur le principe des œuvres, puisque autrement la grâce n’est plus la grâce. Quoi donc ? Ce qu’Israël recherche, il ne l’a pas obtenu, mais l’élection l’a obtenu, et les autres ont été endurcis, selon qu’il est écrit, Dieu leur a donné un esprit d’étourdissement, des yeux pour ne point voir et des oreilles pour ne point entendre, jusqu’au jour d’aujourd’hui. » 

    Paul, inspiré, compare les Israelites à des branches d’olivier dont certaines ont été arrachées de dessus la racine Sainte. Il dit qu’elles ont été arrachées pour cause d’incrédulité mais que Dieu est assez puissant pour les enter de nouveaux, s’ils ne persévèrent pas dans l’incrédulité. Nous autres, croyants des Nations, pouvons aussi être entés parmi ces branches pour devenir coparticipants à la graisse de l’olivier et partager ainsi les Bénédictions que Dieu a promises à son peuple.

    Nous somme debout par la Foi, ne nous enorgueillissons pas…

    Amen.

    Christian Douce


    votre commentaire